Connectés déconnectés

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Paradis inanimé de Mylène Farmer
    


Dans mes draps de chrysanthèmeEn état de quarantaine
L’aube peine à me glisserZone en face du clavier
Doucement son requiemExploitant tout le système
Ses poèmes adorésUne antenne en relais


Dans mon lit, là, de granitEn visite sur tous les sites
Je décompose ma vieJe dispose d’options, de prix
Délits, désirs illicitesSouris en main, je transite
L’espoir, le rien et l’ennuiCompare sur le haut débit


Mais pour toujoursDiscourent, parcourent
Pour l’amour de moiDans la tour des choix
Laissez-moi mon…Des milliers sont


Paradis inaniméConnectés déconnectés
Long sommeil lovéSous le règne du PC
Paradis abandonnéParasite d’activité
Sous la lune m’allongerS’embrume réalité
Paradis artificielConnectés à grande échelle
Délétéré, moi délaisséL’inanimée société
Et mourir d’être mortelleParcourir sur un rituel
Mourir d’être aiméeL’empire des trop pressés


Emmarbrée dans ce lit-stèleNaviguer en parallèle
Je ne lirai rien ce soirTéléchargés sur la toile
Ne parlerai plus, rien de telDétecte virus dans l’e-mail
Que de s’endormir dans les draps du noirIl faut prémunir à temps mémoire


C’est le sombre, l’outre-tombeFaut qu’ j’ réponde à tout le monde
C’est le monde qui s’éteintEt je t’ chate jusqu’à demain
L’épitaphe aura l’audaceLa webcam qui me regarde
De répondre à mon chagrinLes émoticônes coquins


Paradis inaniméConnectés déconnectés
Long sommeil lovéSommeille mobilité
Paradis abandonnéLa phlébite nous pend au nez
Sous la lune m’allongerL’une des réalités
Paradis artificielFrénésie ascensionnelle
Délétéré, moi délaisséValidée non évaluée
Et mourir d’être mortelleEblouir d’artificiel
Mourir d’être aiméeNos esprits formatés




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Paradis inanimé de Mylène Farmer.





Quelques parodies parmi prises au hasard :