Prétentions

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Le pénitencier de Johnny Hallyday
    


Les portes du pénitencierQu’il sorte son pénis entier
Bientôt vont se refermerPlutôt que de s’en vanter
Et c’est là que je finirai ma vieMais hélas, l’organe apparaît transi
Comm ‘ d’autres gars l’ont finieLe pauvre dard se liquéfie
Pour moi ma mère a donnéLes gars sont si fiers des effets
Sa robe de mariéeQue donnent leur matériel
Peux-tu jamais me pardonnerTendu, parfaite virilité
Je t’ai trop fait pleurerCe n’est simple bagatelle
Le soleil n’est pas fait pour nousL’appareil sous un caoutchouc
C’est la nuit qu’on peut tricherD’interdits, conditionné
Toi qui ce soir a tout perduAinsi, se pare cet attribut
Demain, tu peux gagnerRetient le risque du jet


Ô mère, écoutez-moiL’affaire s’écourtera
Ne laissez jamais vos garçonsRabaissez alors vos prétentions
Seuls la nuit traîner dans les ruesSeuls conquis, comblés de bévues
Ils iront tout droit en prisonMessieurs, remontez vos pantalons
Toi la fille qui m’a aiméVos brindilles nous font marrer
Je t’ai trop fait pleurerLes faits s’avèrent, pleurez…
Les larmes de honte que tu as verséMesdames, démontez leur vanité
Il faut les oublierMachos prennent déculottée
Les portes du pénitencierQu’il sorte son pénis entier
Bientôt vont se fermerPlutôt que de s’en vanter
Et c’est là que je finirai ma vieMais hélas, le membre apparaît transi
Comm’ d’autres gars l’ont finieLe pauvre dard se liquéfie




Liste des 6 autres parodies répertoriées pour Le pénitencier de Johnny Hallyday :





Quelques parodies parmi prises au hasard :