Oaristys

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Laissez-nous essayer d'Yannick Noah
    


Je sais la raison, les errancesJe n’ai ni son nom, ni son âge
Je sais la passion, l’impatienceJe n’ai qu’un prénom, un visage
Le monde est ce qu’il est, alors je le saisEt tombe dans son filet mon corps… agité
Je sais les longs sillons et les silencesJe n’ai qu’une obsession dans l’appétence
Tout comme d’autresConsommer l’autre
J’essaie des violons face à la violenceJe n’ai que frissons, place à l’indécence


Labyrinthe de l’espoirDes étreintes sans espoir
Où l’on s’enferme soir après soirQui nous gangrènent notre mémoire
Mais toujours, toujours essayerJ’ai toujours, toujours résisté
D’avancer vers d’autres victoiresEvité les autres regards


Laissez-nous essayerLaissons-nous côtoyer
Même sans y croireDans l’illusoire
Juste pour essayerPlus qu’une volupté 
Laissez-nous essayerLaissons-nous emporter
Même sans y croireSans le vouloir
Juste pour essayerJuste pour succomber


Je sais les démons et les démencesRenaît le démon sous imprudence
Tout comme vous.. j’entendsUne pomme nous… tentant
Les cris des fous qui s’avancentCueillie, on goutte les essences
Même si l’histoire nous a grifféPresqu’à l’instar des deux premiers
Les bruits de bottes aujourd’hui nous reviennentL’envie chuchote, assouvie, rassérène


Laissez-nous au moins essayerLaissons-nous parfois emporter
Simplement d’adoucir nos peinesUn instant, les désirs s’enchaînent
Laissez-nous essayer Laissons-nous déporter
Juste pour voireSans même savoir
Pour les prouverJusqu’où peut-on aller


Laissez-nous essayerLaissons-nous aux effets
Même sans y croireMême transitoires
Juste pour essayerJuste s’abandonner
Laissez-nous essayerLaissons-nous étrangers
Même sans y croireSans au revoir
Juste pour essayerJuste pour oublier
Laissez-nous essayerLaissons-nous étrangers
Même sans y croireSans se revoir
Juste pour essayerJuste pour s’oublier




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Laissez-nous essayer d'Yannick Noah.





Quelques parodies parmi prises au hasard :