Place de l'Etoile

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Rue des étoiles de Grégoire
    


Allo ! Là je suis dans le busAllo ! là, j’ai raté le bus
Le 41 pour vénusIl était plein de gugusse
Celui qui va jusqu’à MercureEt c’était le dernier, bien-sûr !


J’ai pas pris la ligne vingt et uneJe suis prise d’une amertume
Y a trop de monde sur la luneY a trop longtemps que tu m’allumes
Il fallait descendre à l’azurJ' peux plus attendre, c’est trop dur !


Et toi où es-tu dans l’espaceLes gens de la ville me dépassent
Attends, je n’entends plus, je passeJe sens que je n’ai pas ma place
Dans un tunnel d’astéroïdesDans cette multitude d’androïdes


Tu disais avant le trou noirJe reste seule sur le trottoir
Que tu n’irais pas voir ce soirNe sachant pas où est la gare
Ta sœur et son mari droideJ’ai peur et je me sens stupide


On pourrait se rejoindreJe retourne dans l’Indre
J’ai des rêves à te peindreSi les grèves veulent s’éteindre !


Retrouve-moi rue des étoilesJe n’irai pas, place de l’Etoile
La deuxième après JupiterJe reprends l’ chemin à l’envers
Je connais un endroit pas malJ’ voulais connaître l’homme de la toile
D’où l’on peut voir tout l’universJe voulais voir de quoi t’as l’air


Retrouve-moi rue des étoilesJe n’irai pas, place de l’Etoile
Pas loin du boulevard de l’étherJ’essaie de trouver un repère
A bord de mon vaisseau spatialElle s’est perdue, la provinciale
On se rappellera la merJe compte tous les réverbères


Toi et moi…..Toi et moi…..Ça et là……Là ou là !


On se balancera sur NeptuneJe n’ai pas pris les bonnes chaussures
Ces deux planètes après SaturneJ’ me mets en quête d’une voiture
Il faudra suivre les comètesJe veux sortir de ce casse-tête


On apercevra UranusJe ne fais pas un pas de plus
Aussi Pluton, le terminusJe tourne en rond depuis des lustres
Là où la galaxie s’arrêteLà, j’attends qu’un taxi s’arrête !


Je sais, on ira pas sur MarsJe sais, ça ressemble à une farce
Car c’est là qu’habite la garceÇa et là gravitent mes traces
Qui t’a volé ton ancien mecJe n’ suis pas douée, ça me débecte !


Mais oublie tes nuits sans sommeilJe suis sous la pluie, j’ me les pèle
De l’infinie jusqu’au soleilDans l’infini de ces ruelles
Je t’apprendrai à vivre avecJe reviendrai au prochain siècle !


Et tellement d’autre chosePourtant, tout est grandiose
L’envie en overdoseLa ville en overdose
Mais…Et…..


Retrouve-moi rue des étoilesJe n’irai pas, place de l’Etoile
La deuxième après JupiterJ’ suis au bord de la crise de nerfs
Je connais un endroit pas malLes passants ont un air glacial
D’où l’on peut voir tout l’universOn est pourtant pas en hiver


Retrouve-moi rue des étoilesJe n’irai pas, place de l’Etoile
Pas loin du boulevard de l’étherJe suis perdue, ça m’exaspère
A bord de mon vaisseau spatialComme une abeille dans un bocal
On se rappellera la terreJe suis comme une prisonnière


Toi et moi……. La terreÇa et là…….Là ou là…..




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour Rue des étoiles de Grégoire :





Quelques parodies parmi prises au hasard :