Les revues

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Dans la rue de Michel Polnareff
    


Le soir quand les murs se rapprochentFrance Soir murmure qu’ils se rapprochent
Quand j’me sens sous-marinSous un vent de béguin
Je cass’ les hublots de ma chambreLâche quelques mots qui affriandent
Et je saut’ de mon appartementDes tuyaux percés qui se vendent
Dans la rue, j’suis chez moiLes bévues des médias
Dans la rue, j’suis au cinémaLes revues, c’est du blablabla
Dans la rue, je renaisLes revues, c’est pas vrai
Ouais, beep, beep….Ouais ! Beep ! Beep


Le soir quand les murs se rapprochentCanards murmurent quelques reproches
Quand j’me sens sous-marinSur le banc d’ comédiens
Je cass’ les hublots de ma chambreLeurs frasques sur haute propagande
Et je saut’ de mon appartementQu’on exauce l’indiscrète demande
Dans la rue, c’est différentLes revues mettent du piment
Dans la rue, j’bois du café blancAu menu, farces à 100%
Dans la rue, je renaisLes revues sont sans gêne
Ouais, beep, beep…Ouais ! Beep ! Beep


Je cherche la poule aux yeux d’orRecherche la source qui informe
Elle en veux à mon trésorPar des yeux qui la déforme
J’la dévore sous les néonsMétaphores et autres versions
Et la jett’ sans savoir son nomLes gazettes coulent à profusion
Dans le rue, c’est différentLes revues de l’indécence
Dans la rue, c’est la couleur du sangL’incongru, le lecteur l’attend
Dans le rue, c’est du vraiLes revues, on les aime
Ouais, beep , beep…Ouais ! Beep !Beep


Je fais peurEditeurs
Je fais battre les cœursRemettent des couleurs
J’perds la bouleNous enroulent
Quelquefois dans le fouleL’histoire pour qu’elle s’écoule
Je circuleA la une
Au volant d’un moduleLe scandale, l’infortune
Y a plus d’essence dans mon moteurToutes les esclandres et les rumeurs
Et je ris, je ris de me voir si seul dans mon miroirToute la vie, la vie des stars, ces gueules de gloire
Dans la rue, j’suis chez moiEn revu, que Voilà
Dans le rue, j’suis au cinémaLes revues content sagas
Dans la rue, je renaisLes revues, on les aime
Ouais, beep, beep..Ouais ! Beep ! Beep !


J’veux plus rentrer chez moiJ’ai vu Nolwenn Leroy
Je n’aime pas les sous-marinsDans son banal quotidien
J’veux plus rentrer chez moiJ’ai lu que Nicolas
Je n’aime pas les sous-marinsEpousera l’ancien mannequin
J’veux plus rentrer chez moiJ’ai lu dans Paris Match
Je n’aime pas les sous-marins……Qu’Alexia a deux bambins




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Dans la rue de Michel Polnareff.





Quelques parodies parmi prises au hasard :