Sous la douleur

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Vivre pour le meilleur de Johnny Hallyday
    


Des gens qui cherchent la lumièreQuand la recherche ne peut y faire
En pleine nuitA peine en vie
Des gens qui courent après l’amourQuand les recours et les secours
Et qui le fuientN’ont que failli


Des bras qui se lèvent pour un DieuL’état relève de ces Dieux
Qu’ils ne voient pasQue d’un miracle
Moi, j’ai ta chair contre ma chairPourquoi la chair de ma chair
En ça, je crois…Déchoit déjà…


Vivre pour le meilleurVivre sous la douleur
Se vouloir pour tout se donnerEt ne pouvoir y remédier
Plus riche de ne rien garderRésiste en vain pour ne compter
Que l’amour !Qu’à rebours, qu’à rebours…


Des hommes qui n’ont que l’illusion Qu’on donne le fond de la mission
D’attendre un signeA l’ange indigne
Des femmes qui pleurent leurs enfantsSe fanent les heures de l’innocent
Et restent dignesQui reste digne


Moi, tu me rends plus fort chaque jourL’attachement que la mort entoure
Sans Dieu, ni loiNe peut pour toi
Et quand nos corps se font l’amourCraignant que dorment pour toujours
Je sais pourquoiTes yeux de roi


Vivre pour le meilleurVivre sous le douleur
Se vouloir pour tout se donnerDans le noir d’une destinée
Plus riche de ne rien garderJe triche pour mieux te protéger
Que l’amour !Mon amour, mon amour !


Oui, vivre pour vivre libreOui, vivre cette injustice
Aimer tout ce qu’on peut aimerPrier tout ce qu’on peut prier
Encore et toujours ne vouloirJ’implore les juges pour te revoir
Que l’amour, que l’amourAu détour d’un beau jour !


Vivre pour le meilleurVivre sous la douleur
Se vouloir pour tout se donnerLe devoir de t’accompagner
Plus riche de ne rien garderRésiste en vain sur le trajet
Que l’amour !Sans retour !


Oui, vivre pour vivre libreSurvivre, privé de lui
Aimer tout ce qu’on peut aimerBrisée parce qu’on est séparé
Encore et toujours ne vouloirSoit fort mon amour, au revoir
Que l’amour, que l’amourPour toujours, pour toujours..




Une autre parodie est répertoriée pour Vivre pour le meilleur de Johnny Hallyday :





Quelques parodies parmi prises au hasard :