L'ennemi

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Tout donné, tout repris de Mike Brant
    


{Chœurs}{Chœurs}
Tu m’as tout donné, tu m’a tout reprisTu as partagé les droits de ton pays


Il fait soleil, pourtant j’ai froidIl est pareil pourtant, tu dois
Je suis tout seul pourtant je croisOter la vie, as-tu le choix ?
Te voir partoutDevoir, c’est tout !
Je me souviens quand tu riaisEst-ce d’instinct que tu visais ?
C’est le bonheur qui grandissaitEst-ce dans la peur que tu tirais
Autour de nousToujours un doute !
Dans la maison des jours heureuxQuand la nation devient l’enjeu
Le grand silence de ton adieuQue ta conscience fait des nœuds
N’en finit pasUn bruit s’abat !
Et me voilà comme en prisonEtres aux abois montés au front
Je vais, je viens, je tourne en rondTu ne sais rien, pas même son nom
Perdu sans toiJuste un soldat !


Tu m’as tout donnéTu as préféré
Tu m’a tout reprisNe voir que l’ennemi
Et je n’ai plus rienC’était un pantin
Que le mal de toiUn homme comme toi
Tu m’as tout donnéTu as stimulé
Tu m’a tout reprisLes lois du mépris
Et pourtant mon cœurEt pourtant se meurt
Ne bat que pour toiUne part de toi !


Et me voilà tout seul déjàL’anonymat de cette proie
Dans ce grand lit où près de moiEst inhérent à ce combat
Tu t’éveillaisTu le savais !
Je croyais voir la nuit, le jourIl fallait croire en la bravoure
Dans tes yeux clairs, tellement d’amourC’est le critère qui rend moins lourd
Je me trompaisTous ces forfaits !


Je t’aime encore, tu es si loinTu rêves des corps de tes copains
Et je suis comme un orphelinDes cris de l’homme que tu as joint
Seul dans la nuitPour ta patrie
Un jour d’été s’en reviendraDépossédé dans ce climat
Mais dans mon cœur, il neigeraDe ses valeurs et de ses droits
Toute ma vieRien qu’un fusil !


Tu m’as tout donnéTu as préféré
Tu m’a tout reprisNe voir que l’ennemi
Et je n’ai plus rienEt pour un lopin
Que le mal de toiLa morale se noie
Tu m’as tout donnéTu n’as déserté
Tu m’a tout reprisMais à quel prix
Et pourtant mon cœurMême aux temps meilleurs
Ne bat que pour toiLes dégâts sont là !


Tu m’as tout donnéTu as préféré
Tu m’a tout reprisNe voir que l’ennemi !
Et je n’ai plus rienC’était un gamin
Que le mal de toiUn rival de poids
Tu m’as tout donnéTu n’as déserté
Tu m’a tout reprisTu n’as fait qu’obéir
Et pourtant mon cœurTon esprit en pleurs
Ne bat que pour toiSe fracasse d’effroi !




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Tout donné, tout repris de Mike Brant.





Quelques parodies parmi prises au hasard :