Retiens le drame

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Rien qu'une larme de Mike Brant
    


Rien qu’une larme dans tes yeuxRetiens le drame en ces lieux
C’est toujours ta seule réponseDans ces cours où pleurent décombres
Quand je te dis qu’il vaudrait mieuxSens les esprits loin de chez eux
Ne plus se revoir nous deuxNus dans ces couloirs odieux


J’étais certain cette foisEt tout s’éteint dans le froid
Que tu me retiendraisOù nul n’y a échappé
On se trompe quelque foisQue de monstres, que de lâches
Une larme a tout changéS’arment de perversité


Rien qu’une larme dans tes yeuxRetiens le drame en ces lieux
Et soudain, je réaliseL’inhumain se concrétise
Je réalise que de nous deuxUne marchandise de malheureux
C’est moi le plus malheureuxDans ces trains où pleure l’adieu


Par ma faute trop de foisLes apôtres de ce roi
Mon amour, tu as pleuréDans les tours ont surveillé
J’ai voulu partir cent foisOnt conclu le pire contrat
Et cent fois, je suis restéTrop de glas ont fait sonner


Rien qu’une larme dans tes yeuxRetiens le drame en ces lieux
Je comprends combien je t’aimeDans ces camps de honte humaine
Je t’aime et je veux te le direDans les arènes de l’empire
Je veux te revoir sourireN’a que l’espoir de mourir


Rien qu’une larme dans tes yeuxCombien de larmes dans leurs yeux
C’est toujours ta seule réponseDe bravoure dans leurs ombres
Rien qu’une larme dans tes yeuxRetiens le drame de ces lieux
Je veux te revoir sourirePour devoir se reconstruire
Rien qu’un larme dans tes yeuxRetiens le drame de ces lieux
Je comprends combien je t’aimeL’effrayant devient obscène




Une autre parodie est répertoriée pour Rien qu'une larme de Mike Brant :





Quelques parodies parmi prises au hasard :