Je ne reviendrai

Auteur : Paradoxale 36
parodie de Je te retrouverai de François Feldman
    


Et si je pense à toi jusqu’au bout de mes doigtsSi tu ranges tes débats avec ta mauvaise foi
Si j’épuise le piano de musique pour toiSi tu t’mets au boulot au lieu d’ faire des constats
Si je change vraiment, si je n’ sais plus mentirSi tu langes l’enfant, si tu veux le nourrir
Dans un mois, dans un an pour finirUn goujat dans le temps n’est que pire
Je te retrouveraiEt je ne reviendrai !


Si je n’ fais plus couler les ruisseaux de tes yeuxSi t’éteins la télé, y a l’écho de nous deux
Si je n’ fais plus de tâche sur tes océans bleusSi tu m’ fais de la place dans le champ de tes yeux
Si je laisse plus traîner mes vieilles histoires d’amourSi tu te délestais de vieilles histoires trop lourdes
Quand je serai guéri, un beau jourTu m’as trop souvent prise pour une gourde
Je te retrouveraiEt je ne reviendrai


Je te retrouverai mieux qu’avantCar tout redeviendrai comme avant
Même si c’est loin, même si c’est demainMême citoyen et même quotidien
Je te retrouverai autrementJe ne débourserais plus de temps
C’est gravé, c’est gravé dans le creux de nos mainsJ’ai payé, j’ai payé tous tes jeux de gamin


Si j’ te prends dans mes bras tous les soirs de la vieSi tu m’ prends dans tes bras, qu’ tu t’éloignes de ta Wii
Si j’ te laisse regarder le monde sans jalousieSi tu laisses tomber tes mensonges, tes folies
Si j’ n’empêche plus les hommes de croiser ton regardSi la flemme s’évapore et ce côté fêtard
Je sais qu’il reste encore un espoirTu sais, ne fait d’efforts, n’ai d’espoirs
Je te retrouveraiCar je ne reviendrai


Je te retrouverai mieux qu’avantParce que tout reviendrai comme avant
Même si c’est loin, même si c’est demainMême vaurien et mêmes copains
Je te retrouverai autrementJe ne reverserai plus d’argent
C’est gravé, c’est gravé dans le creux de nos mainsJ’ai versé, reversé dans le creux du chagrin
Je te retrouveraiEt je ne reviendrai


Et si tu me pardonnes pour le mal que je t’ai faitMême si tu deviens l’homme dont j’ai toujours rêvé
Je n’ laiss’ rai à personne le bonheur de t’aimerLa passé qui résonne m’a fait peur de r ‘nouveler
Si j’efface d’un coup mes folies d’autrefoisQue tu fasses d’un coup des sacrifices pour moi
Même si tu n’y crois pasMène ces défis sans moi
Je te retrouveraiCar je ne reviendrai




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Je te retrouverai de François Feldman.





Quelques parodies parmi prises au hasard :