Justicière

Auteur : Paradoxale 36
parodie de A ma place de Zazie
    


Serait-elle à ma place plus forte qu'un hommeConstruirais un palace pour ceux d’ dehors
Au bout de ces impasses où elle m'abandonneJe mett’ rais en disgrâce ceux qui ont des torts
Vivre l'enfer, mourir au combatVivre l’enfer pour qui le créera
Faut-il pour lui plaire aller jusque làDonnerais une mère à qui n’en a pas
Se peut-il que j'y parvienne ?Se peut-il que j’y parvienne
Se peut-il qu'on nous pardonne ?Impossible que je pardonne
Se peut-il qu'on nous aimeInflexible sur la peine
Pour ce que nous sommes ?Fous, deviennent les hommes


Se met-il à ma place quelque foisJe mett’ rais dans l’angoisse les sournois
Quand mes ailes se froissentDonnerais carapace
Et mes îles se noientA ceux qu’on rudoie
Je plie sous le poidsMontrer une voie
Plie sous le poidsAu désarroi
De cette moitié de femme qu'il veut que je soisSècherais les larmes de ceux qui s'apitoient


Je veux bien faire la belle, mais pas dormir au boisJ’aim’ rais bien que l’on s’aime, voir s’unir tous ces « moi »
Je veux bien être reine, mais pas l'ombre du roiJ’aim’ rais bien dans la peine, voir une ronde et des bras
Faut-il que je cède ?Y-a-t-il un remède
Faut il que je saigne ?Faut-il qu’on atteigne
Pour qu'il m'aime aussiLe comble de l’ânerie
Pour ce que je suisPour qu’on ai compris


Pourrait-il faire en sorteJ’ouvrirais toutes les portes
Ferait-elle pour moiMettr' ais dans l'effroi
Ouvrir un peu la porteA tous ceux qui supportent
Ne serait ce qu'un pasTous ceux qui font mal
Pourrait il faire encoreEt je jett’ rais des sorts
Encore un effortDonn’ rais un trésor
Un geste un pasAux êtres néfastes
Un pas vers moi...A ceux d’en bas


Je n'attends pas de toi que tu sois la mêmeJe n’ comprends pas pourquoi on s’ noie de problèmes
Je n'attends pas de toi que tu me comprennes,Je n’ comprends pas pourquoi reste ce système
Seulement que tu m'aimes pour ce que je suisY-a tellement de haine que l’on s’avilit


Se met-elle à ma place quelque foisJe ferais des menaces à qui soudoie
Que faut-il que je fasse pour qu'elle me voitUn exil, une impasse pour qui s’ dévoie
Vivre l'enfer, mourir au combat,Une justicière, la pire qui soit
Veux-tu faire de moi ce que je ne suis pas ?Qui ferait ménage dans ce vaste fatras
Je veux bien tenter l'effort de regarder en faceEt je donn’ rais la mort à ceux qui font massacres
Mais le silence est mort et le tien me glaceJe f’ rais perdre les forces à ceux qui attaquent
Mon âme sœur cherche l'erreurSèm’ rais la peur sur toute terreur
Plus mon sang se vide et plus tu as peurJe ferais le vide de tous ces malheurs


Faut-il que je t'apprenne ?Faut-il que l’on s’éteigne
Je ne demande rienJe tendrais la main
Les eaux troubles ou je traîneIl faut qu’on se réveille


Ou tu vas d'où tu viens
Faut-il vraiment que tu sachesFaut-il que je me fâche
Tout ce que tu cachesAvant qu’on se gâche
Le doute au fond de moiD’un profond coma
Au fond de toiTombe à trépas


Je n'attends pas de toi que tu sois la mêmeTrop longtemps que déçoit cette race humaine
Je n'attends pas de toi que tu me comprennes,Trop longtemps qu’elle emploie tout cet oxygène
Mais seulement que tu m'aimes, seulement que tu m'aimesSous un vent de géhennes, lent’ ment se gangrènent
Pour ce que je suisToutes nos vies


Quand je douteJe déboute
Quand je tombeTous ces monstres
Et quand la route est trop longueEt je n’écoute les mensonges
Quand parfois je ne suis pasDonne du pain à qui a faim
Ce que tu attends de moiUn soutien pour ceux qui ploient
Que veux-tu qu'on y fasseSi Dieu me donne la grâce
Qu'aurais-tu fais à ma place ?Je ferais ça à sa place




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour A ma place de Zazie :





Quelques parodies parmi prises au hasard :