Mérignac-Madrid

Auteur : Jean Roger
parodie de Manhattan Kaboul de Renaud Sechan
    


Petit Portoricain, Petit Mérignacais,
Bien intégré quasiment New-yorkaisBien entouré, temps depuis longtemps adopté
Dans mon building tout de verre et d’acier,Dans cette ville de pochtrons allumés
Je prends mon job, un rail de coke, un café,J’allume une clope, ,je bois des verres c’est le pied


Petite fille Afghane, Maintenant, je suis à Madrid
De l’autre côté de la terre,C’est pas l’autre bout de la terre
Jamais entendu parler de Manhattan,De cette ville je pourrais maintenant être un guide
Mon quotidien c’est la misère et la guerreJe serais VICO le roi de la pomme de terre


Deux étrangers au bout du monde, si différentsEtre étranger en Espagne c’est amusant ;
Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,Y’a plein de rues, je fais des rimes, je perds tout le temps
Pulvérisés, sur l’autel, Pulvérisé par des adversaires,
De la violence éternelleMoustachus, mousquetaires.


Un 747, C’est une ville pleine de fêtes
S’est explosé dans mes fenêtres,Y’a de quoi se mettre une bonne tête
Mon ciel si bleu est devenu orage,Pour sortir dans la rue y’a pas d’âge
Lorsque les bombes ont rasé mon villageQuand Tony viendra ça sera un carnage




So long, adieu mon rêve américain,Ce qui daille c’est les crottes de chien
Moi, plus jamais esclave des chiensDans notre quartier y’en a plein
Vite imposé l’islam des tyransÇa porte bonheur même si c’est chiant
Ceux là ont-ils jamais lu le coran ?Mais c’est un seul des rares inconvénients


Suis redev’nu poussière,Maintenant je suis professeur
Je s’rai pas maître de l’univers,Et je prends 10 euros de l’heure
Ce pays que j’aimais tellement serait-ilÇa me fait une bonne expérience, je vous le dis
Finalement colosse aux pieds d’argile ?Pour l’instant j’ai cours les lundi et mardi


Les dieux, les religions,J’ai plein de nouvelles expressions
Les guerres de civilisation,A mon retour, une révolution
Les armes, les drapeaux, les patries, les nations,Un exemple avec le père d’ Iglesias Julio
Font toujours de nous de la chair à canonQui dit tout le temps : Raro, Raro, Raro





Liste des 4 autres parodies répertoriées pour Manhattan Kaboul de Renaud Sechan :





Quelques parodies parmi prises au hasard :