Même pas cap'

Auteur : Jean Roger
parodie de Laisse béton de Renaud Sechan
    


J'étais tranquille j'étais peinardJ’étais tranquille j’étais serein
Accoudé au flipperNous jouions en R1
Le type est entré dans le barLe type est entré pour nous voir
A commandé un jambon beurreSans pour autant nous serrer la main
Et y s'est approché de moiPuis il s’est approché de moi
Et y m'a regardé comme ça:Et m’a dit toi écoute ça :


T'as des bottes, mon pote, elles me bottent«Oh gamin vous en avez pas marre de jouer en R1 ?
J'parie qu'c'est des santiagsJe parie que j’ai raison
Viens faire un tour dans l'terrain vagueFaudrait pas me prendre pour un jambon
J'vais t'apprendre un jeu rigoloJe vais t’apprendre un jeu moi mon gars
A grands coups de chaines de véloA grand coup de top spin coup droit
J'te fais tes bottes à la bastonJ’vous fais gagner votre dernier match »


Moi j'lui dis: Laisse bétonMoi j’lui dis :« même pas cap’ ».


Y m'a filé une beigneIl m’a filé un conseil
J'lui ai filé une torgnolleIl était fier de lui
Y m'a filé une châtaigneJ’lui dis c pas d’main la veille
J'lui ai filé mes grolesTu peux aller au lit


J'étais tranquille j'étais pénardJ’étais tranquille j’étais joli
Accoudé au comptoirImbibé de whisky
Le type est entré dans le barLe type est entré tout tricard
A commandé un café noirA voulu boire 2,3 ricards
Pis y m'a tapé sur l'épaulePuis il m’en a filé un
Puis y m'a r'gardé d'un air drôle:Et m’a dit écoute moi bien :


T'as un blouson, mecton, l'est pas bidon« T’as un revers a faire rigoler Nénert.
Moi j'me les gèle sur mon scooterFaudrait p’tetre que tu t’entraînes
Avec ça j's'rai un vrai rockerArrête de me prendre pour une hyène
Viens faire un tour dans la ruelleJ’vais te faire faire quelques paniers de balles
J'te montrerai mon OpinelÇa te fera vraiment pas de mal
J'te chourav'rai ton blousonEt je t’apprendrais le revers »


Moi j'lui dis: Laisse bétonMoi j’y ai dit : « t’es pas clair ».


Y m'a filé une beigneC’était une soirée chez pierrot
J'lui ai filé un marronOn était quelques uns
Y m'a filé une châtaigneOn était tous chicos
J'ui ai filé mon blousonMais bon c’était trop bien.


J'étais tranquille j'étais pénard
Je réparais ma mobylette
Le type a surgi sur l'boul'vard
Sur sa grosse moto super chouette
S'est arrêté l'long du trottoir
Et m'a regardé d'un air bête:


T'as l'même blue jean que James Dean, t'arrêtes ta frime
J'parie qu'c'est un vrai Lévis Strauss
Il est carrément pas craignos
Viens faire un tour derrière l'église
Histoire que je te dévalise
A grands coups de ceinturon


Moi j'lui dis: Laisse béton


Y m'a filé une beigne
J'lui ai filé une mandale
Y m'a filé une châteigne
J'lui ai filé mon futal


La morale de cette pauvre histoireLa morale de cette petite histoire
C'est qu'quand t'es tranquille et peinardC’est qu’avec notre pote Alexandre
Faut pas trop traîner dans les barsA tout « vomi’heu » s’attendre.
A moins d'être fringuer en costardÇa peut être un rêve comme un cauchemar
Quand à la fin d'une chansonQuand a la fin d’une saison
Tu t'retrouve à poil sans tes bottesTu te retrouves en face de Gujan
Faut avoir d'l'imaginationMieux vaut l’avoir dans ses rangs
Pour trouver une chute rigolote.On va verra le 26 si j’ai raison.




Liste des 7 autres parodies répertoriées pour Laisse béton de Renaud Sechan :





Quelques parodies parmi prises au hasard :