Alors je le fais volontiers

Auteur : J.C. Scribe
parodie de On ne voit pas passer le temps de Jean Ferrat
Date : 28 mai 2017
    



On en parle, mais qui défend
Vraiment ces gosses violentés,
Que l'on marie encore enfants
A des prédateurs argentés,
Qui font leur marché aux pucelles,
Chez eux en toute impunité ?
Quand le fric abonde et ruisselle
Personne n'ose protester,

S'il faut chanter, s'il faut écrire
Pour réveiller le monde entier,
S'il faut chanter, s'il faut écrire,
Alors je le fais volontiers !

Quand je les vois dans leurs costumes
Tous ces vieux singes en hiver
Evoquer leurs us et coutumes
Pour assouvir leurs goûts pervers,
En se vautrant dans le bien-être
Je plains ces fillettes souillées
Qui ont eu le malheur de naitre
Dans tous ces pays verrouillés,

S'il faut chanter, s'il faut écrire
Pour alerter le monde entier,
S'il faut chanter, s'il faut écrire,
Alors je le fais volontiers !

On peut du lundi au dimanche,
Les maudire et les fustiger ,
Ce n'est pas des effets de manches
Qui risquent de les déranger :
Forts de leurs immenses fortunes
Forcément ces monstres notoires
N'ont pas peur qu'on les importune
D'une manière péremptoire,

S'il faut chanter, s'il faut écrire
Pour indigner le monde entier,
S'il faut chanter, s'il faut écrire,
Alors je le fais volontiers !


Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Commentaire ? Pas forcément, je crois que le texte est assez explicite !




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour On ne voit pas passer le temps de Jean Ferrat :





Quelques parodies parmi prises au hasard :