On a pris des talbins

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Donnez-nous des jardins de Pierre Perret
Date : 5 février 2017
    



On en a pris beaucoup des talbins
Pour tout dire des pleines valises,
Sans jamais en chier au turbin,
Et tant pis si ça vous scandalise,
De nous voir avec ça, tout contents,
Se goinfrer et prendre du bon temps,

Oui, merde à tous ceux qui jettent des anathèmes,
En déconnant fort toujours sur les mêmes thèmes
En cherchant partout à savoir combien
On a piqué à l'état pour acquérir nos biens,
Et pourquoi bon dieu d'un seul coup ma parole
Résonne partout comme un bruit de casseroles
Pas grave on s'en fous, on devient dur de la feuille
Dès qu'on nous parle de fric ou bien de portefeuille,

On en a pris beaucoup des talbins
Pour tout dire des pleines valises,
Sans jamais en chier au turbin,
Et tant pis si ça vous scandalise,
On s'en fout, si dieu nous le pardonne
Des vilaines rumeurs qui bourdonnent,

Allez on relève la tête, ma chérie,
C'est un mauvais rêve qu'on traverse et je te parie
Que les camarades du Palais Bourbon
Sachant qu'on est tous pareils, ben ils vont tenir bon,
Vu que dès qu'on touche au cul et aux gros sous
Personne n'a envie de dévoiler les dessous
De tout ce qui se magouille en loucedé,
Ce serait vraiment un coup à tous se suicider,

On en a pris beaucoup des talbins
Pour tout dire des pleines valises,
Sans jamais en chier au turbin,
Et tant pis si ça vous scandalise,
De nous voir avec ça, tout contents,
Se goinfrer et prendre du bon temps


On va faire front, on ne va rien lâcher,
On va démontrer que tu m'es très attachée
Et ce maudit Canard, qui nous casse les bonbecs
Moi je peux te garantir qu'il va fermer son bec
Et si par hasard, y'a assez d'électeurs
Qui sont assez cons pour élire un nouveau menteur
Il a intérêt l'oiseau de malheur
A n'plus dire derechef que comme des voleurs,

On en a pris beaucoup des talbins
Pour tout dire des pleines valises,
Sans jamais en chier au turbin,
Et tant pis si ça le scandalise,
De nous voir avec ça, tout contents,
Se goinfrer et prendre du bon temps !

Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

"Donnez nous des jardins" : pour quoi faire ? On s'en est déjà payés de magnifiques parce que nous, pour ce faire "On a pris des talbins".





Une autre parodie est répertoriée pour Donnez-nous des jardins de Pierre Perret :





Quelques parodies parmi prises au hasard :