A cause de lu, à cause de moi

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Parce que c'était lui, parce que c'était moi de Michel Sardou
Date : 1 décembre 2016
    



Les prochains scrutins, sale affaire
Pour les socialos en sursis,
Y'a du chahut dans l'atmosphère
Et ça sent vraiment le roussi,
Tous nos députés en galère
Qui ont très peur d'être éconduits
Répètent partout en colère
Qu'ils sont dans la merde aujourd’hui,
A cause de moi, à cause de lui ,

Mais je trouve qu'ils exagèrent,
Et c'est pourquoi je leur suggère
Avec Manu, déjà en transes
De mesurer leurs remontrances :
Si les gens ont des préférences
Pour des mecs qui sentent le rance
Un peu chelous, un peu pourris,
Ils s'en sortiront, je parie,
Un peu grâce à moi, un peu grâce à lui !

Mais d'ici là moi le pépère
Ben je me serai fait la paire,
Loin de ces couillons que je vois
Pleurer qu'ils vont perdre des voix,
A cause de lui, à cause de moi,

D'aucuns vont perdre leur chemise
Et nous revenir fous furieux,
D' En marche à la France insoumise,
Ça va grincer des dents, sérieux,
Si la raclée est exemplaire
Dans toute la gauche en furie,
A laquelle ça va déplaire,
Ça va être une vraie tuerie,
A cause de moi, à cause de lui ,

Sauf miracle dans quelques mois
il en auront gros sur le cœur,
Sauf que contrairement à moi ,
Ils vont déborder de rancœur,
La potion sera plus qu'amère,
Et les rincés n'ont pas fini
De jacter comme des commères
En pleurant qu'on les a punis,
A cause de moi, à cause de lui,

Mais d'ici là moi le pépère
Ben je me serai fait la paire,
Loin de ces couillons que je vois
Pleurer qu'ils vont perdre des voix,
A cause de lui, à cause de moi!

Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Si la gauche exaspère, c'est la faute à "Pépère", et la faute à Manu si le pays entier en a vraiment plein.... Bref, les socialistes inquiets pour leur mandat de députés ne se gênent pas pour hurler qu'ils vont boire le bouillon à cause des duesttistes de l'exécutif : comme dit François, "A cause de moi, à cause de lui !", hihihihi !




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Parce que c'était lui, parce que c'était moi de Michel Sardou.





Quelques parodies parmi prises au hasard :