Après les deux tours

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Les amants d'un jour d'Edith Piaf
Date : 28 novembre 2016
    



J'ai viré au vert puis au blanc cassé
Quand j'ai compris que j'étais distancé
Par Fillon tout à coup plébiscité
De partout, même au cœur de ma cité, …

Pourtant les sondeurs, bandes de crétins
Disaient tous, ben vi, c'est sûr et certain
Juju n'a pas lieu de se tracasser
Il va tout rafler sans trop se casser,
Et tout c'que j'ai pris c'est un' sacrée pelle,
Qu'ils n'ont pas vu v'nir tous ces abrutis
Y compris tous les barons du parti,
Lors de voir Fillons soudain moins terreux
Souriant comme un imbécile heureux,
Tain ! ça m'a fait mal,
Tain ! ça m'a fait mal …

Et ma femme a vu son lait se tourner
En eau de javel dans la matinée,
Et tous mes copains sonnés se torcher
Avec le Bordeaux déjà débouché, …

J'ai failli reprendre aussi le chemin
Pour le Canada dès le lendemain,
Tant ce résultat a su m'affliger
Car là-bas au moins, quand il a neigé,
C'est toujours utile une bonne pelle,
Et si je retourne y faire un séjour
Je m'en servirai presque tous les jours,
Pour me réchauffer le corps et le cœur
Mais Fillon vainqueur, ah Fillon vainqueur,
Tain ! ça me fait mal,
Taint ! ça me fait mal ! …

Après l'premier tour j'étais pétrifié
Et comm' le second n'a rien rectifié
Aussi droit dans mes bottes qu’écœuré
Il me reste plus, plus qu'à me tirer !…


Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Personne ne s'attendait à un tel scénario, et surtout pas ce pauvre Juju que tout le monde avait placé sur un piedestal dont on nous disait qu'il ne retomberait pas, alors plus dure fut la chute, et au soir du premier tour, et au soir du second !

Si les larmes n'étaient pas si chères j'en verserai bien une sur le sort de ce pauvre homme, hihihihi !




Liste des 4 autres parodies répertoriées pour Les amants d'un jour d'Edith Piaf :





Quelques parodies parmi prises au hasard :