Et il n'est rien de plus affreux

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Il n'y a pas d'amour heureux de Georges Brassens et Elodie Frégé
Date : 20 novembre 2016
    



Les nanas d'aujourd'hui se rasent la minette
Tandis que de nombreux messieurs de leur côté,
Pour affirmer peut-être leur virilité,
Ou répondre aux nouveaux canons de la beauté
Se font pousser du poil en vrac sur la binette,
Et il n'est rien de plus affreux,

Ces barbes ressemblant à des fagots d'épines
Éparses ou hirsutes qu'on les voit trimbaler
Sur les plateaux télé où ils viennent parler
J'avoue que ce n'est pas du genre à m'emballer,
Ça fait un peu crado, comme dit ma copine,
Et il n'est rien de plus affreux,

Maintenant il se peut aussi que ça rassure
Ceux qui sont convaincus que pour en imposer,
Il suffit d'être mal fringué et mal rasé,
Comme un vieux loup de mer, endurci et blasé,
Mais la chose, bon dieu, ne me parait pas sure,
Et il n'est rien de plus affreux,

Au diable ces faux durs, et ces faux baroudeurs,
Ces faux décontractés, qui tentent de donner
Le change en arborant leurs poils désordonnés,
Arrêtons les avant de voir les plus sonnés
Ne pas craindre un beau jour d'ajouter les odeurs,
Et il n'est rien de plus affreux !


Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

De nos jours, on voit de plus en plus, à la télé et ailleurs, des pékins arborer des barbes de trois jours, ou d'autres mal fournies et mal taillées : c'est tendance, ça leur confère sans doute, en tout cas dans leur esprit, un air de baroudeur ou de dur à cuire, allez savoir... Pour moi, ça fait plutôt sale et négligé, et "Il n'est rien de plus affreux", mais les goût et les couleurs...




Liste des 4 autres parodies répertoriées pour Il n'y a pas d'amour heureux de Georges Brassens et Elodie Frégé :





Quelques parodies parmi prises au hasard :