Fini les gourgandines

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Siffler sur la colline de Joe Dassin
Date : 29 octobre 2016
    



Je me suis souvent fait chier pour satisfaire les envies
De quelques nanas trop ingrates qui m'ont pourri la vie,
Qui ont parfois ravagé ma tête, mon coeur, et mon lit,
Pour se barrer au final sur un simple coup de folie,

De folie,

Mais fini pour moi de m'emmerder pour des bredines
Qui se comportent vraiment comme des gourgandines,
Le jour où leur vraie nature reprend le dessus,
Car je ne veux plus jamais, jamais, être déçu,

Ras le bol des amputées du coeur seulement motivées
Par le fric et par le sexe, et incapables de rêver,
Et la tendresse bordel, il en faut bien, c'est évident,
Quand le beau fruit défendu est cuit et qu'on n'a plus de dents,

Ben pardi,

Alors loin de moi les émules de Messaline
Qui ont bien sûr le cul plus chaud que l'âme câline
Et qui sont depuis toujours connues et reconnues
Pour n'avoir de qualités qu'une fois toutes nues

Alors loin de moi les émules de Messaline
Qui ont bien sûr le cul plus chaud que l'âme câline
Et qui sont depuis toujours connues et reconnues
Pour n'avoir de qualités qu'une fois toutes nues


Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Quand les sens dominent la raison on n'est plus qu'un animal, alors je veux m'efforcer jusqu'au bout de ne jamais leur laisser la priorité !

Comme dirait Barbelivien, "A toutes les filles que j'ai aimées, avant !"




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour Siffler sur la colline de Joe Dassin :





Quelques parodies parmi prises au hasard :