Les fonds publics

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Les amoureux des bancs publics de Georges Brassens
Date : 25 octobre 2016
    



En dépit de leurs travers
Bien des gens sont couverts
Et n'ont jamais d'histoires,
Même s'ils tapent pourtant
Et à longueur de temps
Dans des caisses affectées
Aux collectivités,
Même si c'est notoire
Qu'ils font sans cesse gaiement
Dans le détournement,
Les gens véreux qui piochent dans les fonds publics,
Fonds publics, fonds publics,
En s'foutant pas mal d'la République,
Tous ces malhonnêtes,
Les gens véreux qui piochent dans les fonds publics,
Fonds publics, fonds publics,
Ne rechignent pas, c'est fantastique,
A venir nous parler d’éthique,
Ils se tiennent tous la main
Et ils font front commun
Dès lors que l'un des leurs
Se retrouve, d'aventure,
En fâcheuse posture,
Car ils sont tous, c'est fréquent,
Plus ou moins trafiquants,
Et plus ou mois voleurs,
Et ils s'emploient sans façons
A noyer le poisson,

Les gens véreux qui piochent dans les fonds publics,
Fonds publics, fonds publics,
En s'foutant pas mal d'la République,
Tous ces malhonnêtes,
Les gens véreux qui piochent dans les fonds publics,
Fonds publics, fonds publics,
Ne rechignent pas, c'est fantastique,
A venir nous parler d'éthique,

A chaque fois les copains
De ces tristes clampins
Sont toujours très surpris
Et affirment bien souvent
Que s'ils avaient eu vent
En hauts lieux d'un coup fourré
Ils auraient, c'est juré,
Virer le malappris,
Sans aucun ménagement
De leur gouvernement,
Les gens véreux qui piochent dans les fonds publics,
Fonds publics, fonds publics,
En s'foutant pas mal d'la République,
Tous ces malhonnêtes,
Les gens véreux qui piochent dans les fonds publics,
Fonds publics, fonds publics,
Ne rechignent pas, c'est fantastique,
A venir nous parler d'éthique,
Mais à quoi bon hésiter,
A quoi bon s'embêter .
A enfiler des gants .
Pour tripoter sans tracas .
Puisque dans tout les cas
Ils sont toujours réélus,
Mauvais ou farfelus,
Arnaqueurs ou brigands,
Enfumeurs ou magouilleurs,
Puisqu'on n'a pas meilleur !

Les gens véreux qui piochent dans les fonds publics,
Fonds publics, fonds publics,
En s'foutant pas mal d'la République,
Tous ces malhonnêtes,
Les gens véreux qui piochent dans les fonds publics,
Fonds publics, fonds publics,
Ne rechignent pas, c'est fantastique,
A venir nous parler d'éthique !


Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

De trafics d'influence en détournements de fonds publics, de magouilles en prévarications, on ne compte plus les gens qui grenouillent en eaux troubles en permanence, en nous incitant, sans rire, à ne rien dissimuler, à faire des efforts tous azimuts, et à nous parler encore et encore de la "République exemplaire !"

Fermez le ban, envoyez la musique !




Liste des 5 autres parodies répertoriées pour Les amoureux des bancs publics de Georges Brassens :





Quelques parodies parmi prises au hasard :