Dialogue de sourds

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Tu t'en vas d'Alain Barrière
Date : 20 juillet 2015
    



FILLON :
Tu t'en vas,

SARKO :
Non je dois rester par devoir
Pour pallier votre impuissance,

FILLON :
Tu t'en vas,

SARKO :
Je n'ai pas d'ordre à recevoir
D'un baltringue en cris' de croissance,

FILLON :
Tu t'en vas,

SARKO :
Tu peux te mettre quelque part
Tes aboiements de subalterne,

FILLON :
Tu t'en vas,

SARKO :
Pour fixer l'jour de mon départ
Faudrait qu'tu sois un peu moins terne,

FILLON :
Tu t'en vas,
Tu disparais, tu fous le camp,
Comme un été, comme un dimanche,
Y'a en ras l'bol de ton boucan
Et de tous tes effets de manche,

Tu t'en vas,
Sans amertume et sans émoi,
Tu plies bagage, et en silence,
J'ai peur de toi, j'ai peur de moi,
J'ai peur qu'ça cogne, et qu'ça balance,

Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe, aïe,
Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe, aïe, ....

FILLON :
Tu t'en vas,

SARKO :
Tu t'es fait chourer l'U.M.P.
Par un arnaqueur de première,

FILLON :
Tu t'en vas,

SARKO :
Et tu te permets de japper
En te prenant pour un' lumière,

FILLON :
Tu t'en vas,

SARKO :
Mais "pauv' con" je n'ai qu'à siffler
Pour que tout le parti s'aligne,

FILLON :
Tu t'en vas,

SARKO :
Ta tête faut la dégonfler
Et aller pêcher à la ligne,

FILLON :
Tu t'en vas,
Et vite, tu as des rancards
De partout avec la justice,
A chacun son tour le placard,
T'es plus dans l'coup, t'es plus en lice,

Tu t'en vas,
Tu regagnes le Lavandou,
Sans hésiter, d'un' seule traite,
L'air est sain, le climat est doux,
C'est excellent pour un' retraite,

Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe, aïe,
Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe, aïe, ....


Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Le premier insiste, le second résiste, et ça donne forcément un dialogue de sourds, qui est toujours d'actualité car les échanges d'amabilités ne sont pas à la veille de s'arrêter, à plus forte raison quand on sait la somme des "affaires" qui entourent le tout : le climat est quasiment irrespirable, mais c'est quand même un régal, en tout cas pour un humoriste !




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Tu t'en vas d'Alain Barrière.





Quelques parodies parmi prises au hasard :