Aux pauvres fous

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Aux jeunes loups de Jean-Claude ANNOUX
Date : 17 août 2016
    



Sarko plein d'arrogance
Redonne de la voix,
Intrigue et manigance
Et des Français le voient,
Les pauvres fous, les pauvres fous,
Avec tous ses amis
Revenir de plein droit
Et remettre à l'endroit
Toute l'économie,
Les pauvres fous, les pauvres fous,
A ceux qu'il ne peut pas séduire i
Il fait les grosses dents,
Ou bien il fait éconduire
Par un autre pédant,
Qui s'emploie à militer
En léchant comme lèche un bon chien
Pour rester très coté,
Et surtout protéger
S'il devait rengager

Étourdis, abusés,
Les gens dont il se joue
Lui tendent l'autre joue
Pour se faire baiser,
Par leur gourou, les pauvres fous,
Mais de deux choses l'une
Ils sont bien ingénus
Ou cons comme la lune
Pour le porter aux nues,
Ces pauvres fous, ces pauvres fous,
Car seuls les ennemis des "Rouges",
Qui planquent en tremblant
Leur fric du côté de Carrouge
Peuvent le voir tout blanc,
Et espérer sans criser
Le remettre un jour à l’Élysée,
Pour se retrouver plus souvent
Festoyant et buvant
Au Fouquet's comme avant,

Plus il ment mieux ça passe
Et des gens croient beaucoup
Qu'il pourra d'un seul coup
Nous sortir de l'impasse,
Les pauvres fous, les pauvres fous,
Même des salariés
Que la gauche à occis,
Aujourd'hui contrariés
Le réclament aussi,
Les pauvres, fous, les pauvres fous,
Il faut dire qu'on les matraque
Du côté de Sapin,
Au lieu de forcer sur la traque
Des exilés rupins,
Auquel Sarko retendra
Les deux mains
S'il nous revient demain,
Tout à coup sorti du caca
De ses nombreux tracas
Par tous ses avocats,
Et, du coup, les plus heureux,
Qui constatent, narquois,
Qu'on travaille pour eux
En f'sant n'importe quoi,
Faut-il, nom de dieu, qu'on les nomme
Ces gribiers trop heureux ?
C'est les gars dangereux
D'la Marine, Bonhomme !


Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

C'est juste une petite piqure politique de rappel pour voir si je n'ai pas perdu la main après un temps d'interruption...




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Aux jeunes loups de Jean-Claude ANNOUX.





Quelques parodies parmi prises au hasard :