Les ennemis de toujours

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Les amants d'un jour d'Edith Piaf
Date : 11 juillet 2016
    



Moi j'étais déjà pas mal énervé
De voir les copains se déballonner
Quand sans préavis j'ai vu arriver
Macron et Manu qu'j'avais pas sonnés :

Ils sont arrivés tous les deux furibards
Pour me déballer chacun leurs bobards,
En me demandant dès qu'ils sont entrés
D'une même voix de les arbitrer,
Séance tenante, et je me rappelle
Là, dans mon bureau, ce qu'ils se sont mis,
Chacun qualifiant l'autre d'ennemi,
Qui de gros faux-cul, et qui d'ambitieux,
Y'avait tant de haine au fond de leurs yeux
Que ça m'a fait mal, que ça m'a fait mal !

Moi j'étais déjà assez emmerdé
Avec les frondeurs se faisant tirer
L'oreille, ces cons, pour venir m'aider
A botter le cul du petit taré !

Lors pour pas les voir tous les quatre matins
Plantés devant moi avec leurs potins
J'ai fait pile ou face et j'ai annoncé
"Manu à gagné, l'affaire est classée,
Séance tenante !", et je me rappelle
Avoir vu Macron traverser la cour,
En craint "au fou, à moi, au secours !",
En colère, "En marche", et plein de rancœur
Car le fait de ne pas être vainqueur,
Ca lui a fait mal, ça lui a fait mal !

Moi j'm'en fous j'ai d'autres chats à fouetter,
Avec les "Rosbifs" qui se sont tirés,
Et tous ces pékins qu'j'entends répéter
Que comme eux j'ferais... bien de me barrer !

Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Pas moins comiques que ceux qu'on a connus naguère les "Frères ennemis" des socialos - ou presque, ou à peur près socialos... -, qui sont devenus ici "Les ennemis de toujours", d'après "les amants d'un jour", chantés par Edith Piaf, donnent pas mal de soucis à "Pépère", comme s'il n'en avait pas assez avec le reste du pays et du monde !




Liste des 4 autres parodies répertoriées pour Les amants d'un jour d'Edith Piaf :





Quelques parodies parmi prises au hasard :