C'est plus d'l'amour c'est d'la rage

Auteur : J.C. Scribe
parodie de A la porte du garage de Charles Trenet
Date : 17 juin 2016
    



M'enfin ce n'est pas du cul, ce n'est pas du X,
Tous ces bais'sellers qui envahissent nos villes,
C'est tout au plus, dit-on, comme autant de remix
Un peu plus épicés des anciens vaudevilles,
Chez "J.C. Lattex", "Laffont d'culotte", et consorts,
Où le genre est en plein essor !
Bon, quand les héros sans calbar
Font la brouette de Zanzibar
Tout est raconté crûment,
Mais c'est ça qui plait aux mamans !

Le "Mum'porn", ça stimule et ça encourage
La ménagère à forcer au dodo,
Et c'est plus d'l'amour, c'est d'la rage
Qu'elle montre en assumant sa libido,
Grâce aux nuances de Grey, les bobonnes
Ne veulent plus fumer que le houka,
Il leur faut mieux car elles deviennent "bonnes",
Et leurs maris gémissent "Merci Erika !"
Pour eux nos Marivaux modernisés
Ce n'est pas tous les soirs que du nanan
Quand ils voient leurs moitiés électrisées
Rugir "J'te veux mâle dominant ! "

Car avec l'âge on a beau être un grand costaud
Quelquefois, c'est un peu la croix et la bannière
Pour envoyer la grand vergue illico presto
Et assurer le coup sans faire de manières,
Surtout quand la maman, culotte entre les dents,
Plus chaude qu'un buisson ardent
Vous saute dessus en répétant,
"Lis moi ça et fais m'en autant,
Fais moi les trucs faramineux
D'cet Arlequin libidineux !"

Non, ce n'est plus de l'amour, c'est de la rage,
Et du coup ça ravit les gigolos
Qui trouvent toujours dans leur entourage
Des veuves pour leur donner du boulot :
Excitées par Julie Kenner, elles sonnent
Pour dire "où tu voudras, quand tu voudras
T'investir dans l'service à la personne
Tu pourras venir m'aider à changer mes draps",
C'est vrai qu'à deux la chose est toujours mieux faite
Et que l'on peut sans trop se les casser
Arriver à une finition parfaite,
En tirant bien afin de les défroisser,
En tirant bien afin de les défroisser,
En tirant bien afin de les défroisser, les draps !

Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Au départ, "les 50 nuances de Grey" n'était, soit disant que du "mommy porn", en français courant du "porno pour maman", mais les ventes ont explosé, les mamans aussi, ici et là, et l'ouvrage est rapidement passé par la case best seller pour devenir un véritable phénomène littéraire mondial !

Chez moi, ça s'est transformé en parodie, un peu déjantée, soit, et cependant pas à la hauteur de l'objet du délit ! Enfin, je vous laisse juges...




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour A la porte du garage de Charles Trenet.





Quelques parodies parmi prises au hasard :