Les citoyennes

Auteur : J.C. Scribe
parodie de La Parisienne de Marie-Paule Belle
Date : 16 juin 2016
    



Lorsque je vais faire un tour dans les capitales
Où je ne rencontre plus beaucoup de vestales,
Et qu'en pape évolué je ne me gêne pas pour dires à mes fans sans complexes
Qu'ils sont des lapins, ça les rend perplexes !

Mais quand j'vois des citoyennes,
Par centaines, par centaines,
Nous faire enfant sur enfant,
Je pourfends, je pourfends,
Ces pratiques de folie,
Dans les lits, dans les lits,
En leur disant, "Attention,
Mollo la fornication",
Finalement les lesbiennes,
Ca me gêne, ça me gêne,
C'est bien normal dans mon cas,
Mais ça fait moins de tracas,
Comme les mecs qui dérivent,
Ca arrive, ça arrive,
Et auxquels on fait grief
D'laisser Marie pour Joseph, pauvre Joseph !


A propos de ce dernier, urbi et orbi,
Rappelons sa prière à toutes nos brebis :
"Toi qui l'a eu sans faire aide les papas en affutant leurs réflexes,
A l'fair' sans l'avoir, c'n'est pas si complexe !"

L'coup du lapin, oui, Mesdames,
C'est un drame, c'est un drame,
C'est pas de l'amour, pardi,
Je le dis, je le dis,
C'n'est que de la gymnastique,
Erotique, érotique,
Et bon dieu, par tous les saints,
Tout celà n'est pas très sain !
Ces gens que je morigène,
Ca me gêne, ça me gêne,
Surtout quand d'aucuns m'expliquent,
Ca s'complique ça s'complique,
Qu'il faudrait que j'autorise,
Mais je crise, mais je crise,
Les mecs à sortir couverts,
Ou à s'y prendre à l'envers, prendre à l'envers !

François, disent des prélats, toujours très prudents,
Tu ne devrais pas fourrer ton nez la dedans,
Ca ne sent pas très bon et ici on n'aim' pas te voir ainsi sans complexes
T'étendre, aux yeux des croyants, sur le sexe :

Mon discours d'un nouveau mode
Incommode, incommode,
Les cathos trop puritains,
C'est certain, c'est certain,
Mais moi ça me turlupine,
Ces lapines, ces lapines,
Qui sans cesse mettent bas,
Lors je dis "Halte aux ébats !"
La santé de ces servantes,
M'épouvante, m'épouvante,
Et tout le monde est enfin
Au parfum, au parfum,
Ces besoins fous de cavale,
Ca ravale, ça ravale,
Ah ! seigneur la libido,
C'est vraiment pas un cadeau,
Je plains donc les citoyennes,
Qui y tiennent, qui y tiennent,
Car le diable leur professe
Que ça déride les fesses,
Et je vois, ce pourri,
Qui sourit, qui sourit,
Ravi, c'est ma conviction
De leur mettre la pression,
Ravi, c'est ma conviction
De leur mettre la pression,
Ravi, c'est ma conviction
De leur mettre la pression,
La pression,
La pression,
La pression !

Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Pour autant qu'il m'en souvienne, ce n'était pas encore Pâques la première fois que le pape a sonné les cloches à ses fidèles en leur parlant des petits lapins, ce qui n'a pas empêché à son message de leur faire dresser les oreilles !

Pas grave, étant donné que ce qu'il leur demandait c'était de s'efforcer de taper un peu moins de la patte ! Le sujet était pour le moins croustillant et, naturellement, je n'ai pas plus m'empêcher de sauter... dessus !





Liste des 5 autres parodies répertoriées pour La Parisienne de Marie-Paule Belle :





Quelques parodies parmi prises au hasard :