J'voudrais bien que Macron

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Dépêche-toi mon amour de Pierre Perret
Date : 31 janvier 2016
    



Gouverner avec lui, ça devient infernal,
Et y'a pas que Martine qui le trouve original,
Avec ses coups de gueule il a déjà pourri
A gauche les relations dans toute mon écurie,
Quand il prend pour un non, pour un oui le maquis,
En ramant dans son coin sans qu'on sache pour quoi, pour qui,
Il sème le bordel au sein du bataillon
Et comm' je n'ai pas très envie de boire le bouillon,

J'voudrais bien que Macron se tienne un peu plus tranquille,
Sinon moi son cigare,
Trop enflé, sans crier gare,
Je pourrais au prochain tour
Le dégongler sans détour,
Je n'aime pas les Narcisse
Alors vaut mieux qu'il s'adoucisse,

Imbu de sa personne et fier comme Artaban,
Quand il ouvre parfois un' gueule à bouffer des haubans
La plupart des copains n'apprécient pas beaucoup
Cette brutalité avec laquelle il les secoue,
Ses discours sont teigneux, une vraie catastrophe,
Il flingue tous azimuts, il fustige et il apostrophe,
Pour lui on est des nuls, on les a à zéro,
Mais comm' j'en assez de le voir jouer les Zorro,

J'voudrais bien que Macron se tienne un peu plus tranquille
Car trop de conneries,
De couacs et de vacheries,
Ca devient vite lourd,
Et même beaucoup trop lourd,
Alors moi si je le dois
Je vais lui taper sur les doigts,

D'autant plus qu'il n'a pas vraiment d'quoi s'exciter,
Sa loi n'a pas produit vraiment le miracle escompté,
Et sa charge à Davos, qu'on a stoppée fissa,
Dans le climat actuel, est-c' qu'on avait besoin de ça ?
François qui croit encor', que tout n'est pas perdu,
Pour lui en 2017 craint quand même un coup tordu,
Et comm' de c'côté là, j'ai aussi mon idée,
Pour bien me préparer sans trop être emmerdé,

J'voudrais bien que Macron qui rend tout plus difficile,
J'voudrais bien que Macron se montre un peu plus docile,
Un petit peu moins lourd,
Moins pénible et moins balourd,
Qu'il lâche enfin son tambour,
Et puis qu'il se casse à Strasbourg,

J'voudrais bien que Macron se tienne un peu plus tranquille
Car trop de conneries,
De couacs et de vacheries,
Ca devient vite lourd,
Et même beaucoup trop lourd,
Alors moi si je le dois
Je vais lui taper sur les doigts,



Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

"J'voudrais bien que Macron...", d'après "Dépêche toi mon amour" de Pierre Perret : ce bon Macron que Manu n'arrive plus à faire "Vallser" sur sa musique, hihihihi !




Une autre parodie est répertoriée pour Dépêche-toi mon amour de Pierre Perret :





Quelques parodies parmi prises au hasard :