Nom de dieu qu'il est laid

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Tel qu'il est il me plait de Fréhel
Date : 25 janvier 2016
    



Je voulais un quarante tonnes,
Un beau camion pour m'éclater,
Pas un tas de boue, tu m'étonnes,
Comm' celui qu'on m'a affecté,
T'as la motivation qui recule
Au volant d'un tacot ridicule,
J'avais rêvé d'un gros Volvo,
J'ai pas l'vol, j'ai que le veau !

Nom de dieu qu'il est laid,
Oui les Sénégalais
Ont les mêmes,
Mais ici j'pensais pas
Qu'on m'fil'rait ça papa,
Tout de même,
Lors il faut voir, d'la façon qu'il bringu'bale,
Lorsque tu redescends l'mal de dos qu'tu trimballes,
C'est certain ça me fait
Vraiment un d'rôl' d'effet
Dans c'bahut non y'a rien qui me plait

Tu sens dès que tu prends la route
Qu'les suspensions sont rembourrées
Pas des noyaux d'pêch' y'a pas d'doute,
On dirait qu'les roues sont carrées,
Ca te secoue des pieds à la tête
Sans parler du gas-oil qui t'entête
Tell'ment ça pue dans cet engin,
C'est trop le matin à jeun,

Nom de dieu qu'il est laid,
Oui les Sénégalais
Ont les mêmes,
Mais ici j'pensais pas
Qu'on m'fil'rait ça papa,
Tout de même,
Lors il faut voir, d'la façon qu'il bringu'bale,
Lorsque tu redescends l'mal de dos qu'tu trimballes,
C'est certain ça me fait
Vraiment un d'rôl' d'effet
Dans c'bahut non y'a rien qui me plait !

Quand t'as étudié quelle aubaine
De t'retrouver, tu n'y crois pas,
A tourner dans un camion benne,
T'as beau être un routier sympa,
Au bout d'un certain temps ça te gonfle,
Alors tu le dis et puis ça ronfle,
Du coup tu envoies tout péter
Et tu reviens pour chanter :

Nom de dieu qu'il est laid,
Oui les Sénégalais
Ont les mêmes,
Mais ici j'pensais pas
Qu'on m'fil'rait ça papa,
Tout de même,
Lors il faut voir, d'la façon qu'il bringu'bale,
Lorsque tu redescends l'mal de dos qu'tu trimballes,
C'est certain ça me fait
Vraiment un d'rôl' d'effet
Dans c'bahut non y'a rien qui me plait

Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Baptiste à rêvé pendant toute sa scolarité de prendre un jour le volant d'un super camion, alors quelle déception pour lui quand on lui a confié un vieux matériel en tous points pareil aux engins qu'on refile aux Africains - ben vi, les Sénégalais ont les mêmes... -, et son premier cri, à la fois de révolte et de déception fut "Nom de dieu qu'il est laid !"

Du coup, je n'ai vu qu'une manière de le consoler un peu, faire une chanson de cette déconvenue : puisque la musique adoucit les mœurs, elle peut aussi adoucir les peines.




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour Tel qu'il est il me plait de Fréhel :





Quelques parodies parmi prises au hasard :