Papam, papam

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Padam, padam d'Edith Piaf
Date : 2 mai 2016
    



Le Macron m'emmerde et l'ennui,
C'est que j'en rêve chaque nuit,
Et que ce petit comédien
Est aussi rusé qu'un indien,
Chaque fois qu'il prend la parole,
Avec son petit air narquois
Il m'en met plein la casserole
Alors je n'vais pas rester coi,
Et voilà, voilà pourquoi,
Papam, papam, papam,
Sûr la prochaine fois qu'il aboit,
Papam, papam, papam,
Nom de dieu ça va casser du bois, I
Papam, papam, papam,
Il va se retrouver aux abois,
Car Manu va m'aider, je crois de bon coeur
A flinguer ce trafiqueur !
Le Foll me le dit tous les jours,
Avant de me dire bonjour,
Eh oh ! vire ce petit gars,
Avant qu'il te rende gaga,
De petits mots en petits gestes,
De sourires en calembours,
Avec ses sorties indigestes
Et ses raisonn'ments de tambour
Il est pir' que Montebourg,
Papam, papam, papam,
Au prochain couac je mets le paquet,
Papam, papam, papam,
Et je bott' le cul à ce roquet,
Papam, papam, papam,
Qui va rabattre un peu son caquet,
Même Julie me dit qu'il y'a d'l'abus
Et qu'il me prend pour Ubu !
...
Promis, juré, vite fait, bien fait,
Au prochain écart je me le fais,
Et il dria l'gamin stupéfait
C'est normal qu'il se fasse autant de nanas .
François, parce qu'il en a !


Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Il est passé par ici, il repassera par là, et ça l'énerve, François, ça l'énerrrrrrrrve !

Allez, une chanson de "La môme", c'éta




Une autre parodie est répertoriée pour Padam, padam d'Edith Piaf :





Quelques parodies parmi prises au hasard :