Un mandat c'est une planque

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Une partie de pétanque de Fernandel
Date : 19 avril 2016
    


On remet ça pour un tour
Dans tous les alentours
On repart en ballade,
Dans les rues, sur les marchés,
Là où on va tâcher
De vendre nos salades,
On nous verra dès demain
Courir sur les chemins
Partout comm' des malades,
Promettant la lune aux gens sans façons,
Pour rester député maire,
Pas de souci, on connait la chanson,

Un mandat c'est une planque,
Pour tout vous dire,
Quand on l'a plus ça nous manque,
Autant le dire,
Car c'est bien payé ces planques
Pour tout vous dire,
Et le fric aussi nous manque,
Autant le dire !

Il faut voir ce qu'on s'envoie
Pendant la pêche aux voix
C'est pas de la dentelle,
C'est parfois très douloureux
Ce que des malheureux
Prennent sur les bretelles,
Tant pis si ça sonne faux
Pour cacher nos défauts
Les discours qu'on martelle,
Il faut y aller, toujours de bon cœur,
Et surtout sans état d'âme,
Puisque l'essentiel c'est d'être vainqueur,

Un mandat c'est une planque,
Pour tout vous dire,
Quand on l'a plus ça nous manque,
Autant le dire,
Car c'est bien payé ces planques
Pour tout vous dire,
Et le fric aussi nous manque,
Autant le dire !

A nos électeurs moutons
On ment sur tous les tons
On fait dans le gavage,
On leur fait prendre radieux
Les enfants du bon dieu
Pour des canards sauvages,
Mais on s'en fout pour gagner
Faut jamais rechigner
A faire des ravages,
Faut répondre à tout, à brule-pourpoint,
Quitte à vendre des chimères,
Pour laisser penser qu'on est très au point !

Un mandat c'est une planque,
Pour tout vous dire,
Quand on l'a plus ça nous manque,
Autant le dire,
Car c'est bien payé ces planques
Pour tout vous dire,
Et le fric aussi nous manque,
Autant le dire !

Comme chez les puritains
On défend aux putains
De fair' du racolage,
Mais nous autres gros matous
On peut draguer partout,
De villes en villages,
On peut accoster les gens,
Leur taper de l'argent,
Pour payer l'emballage
Et le papier des professions de foi
Auxquelles ces messieurs dames
Ont très envie de croire à chaque fois,

Un mandat c'est une planque,
Pour tout vous dire,
Quand on l'a plus ça nous manque,
Autant le dire,
Car c'est bien payé ces planques
Pour tout vous dire,
Et le fric aussi nous manque,
Autant le dire !

Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

S'il est vrai que la pétanque ne rapporte pas grand chose, même aux meilleurs - quoique... -, en revanche la politique rapporte gros même aux "plus pires", et c'est ce qui m'a donné l'idée de passer de l'une à l'autre, et de transformer "Une partie de pétanque" pour en faire "Un mandat c'est une planque !"
Le tout accompagné pas un instrument cher à mon petit Baptiste Auclair




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Une partie de pétanque de Fernandel.





Quelques parodies parmi prises au hasard :