L'armée en rose

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Fontenay aux Roses de Maxime Le Forestier
Date : 14 avril 2016
    



Jeunes, frais émoulus,
J'en sais de délicieux
Des soldats en jupons
Qui parfois me saluent
Avec au fond des yeux
Un petit air fripon !
Ah ! dieu que le métier
Militaire est ardu
Quand on est chaud-lapin,
J'oublierais volontiers
Que le fruit défendu
Est un fruit à pépins...

Ces soldats là souvent
Je les devine nus
Défilant sans façons,
En trouvant décevants
Tous ces gradés chenus,
Froids comme des glaçons !
J'imagine la scène,
Au comble de l'émoi
Et de la frénésie,
Je ne suis pas obscène,
Mais j'ai envie parfois
De n'être qu'un fusil !

Bien sur le poids des ans
Chez un homme normal
Déplace les raideurs,
Mais je n'ai que trente ans
Alors j'ai bien du mal
A freiner mes ardeurs !
Comme je n'en peux plus
De n'être qu'un fripon
Courant la prétentaine,
Ne me présentez plus
De soldats en jupons,
Monsieur le Capitaine !


Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Il faut l'avoir vécu pour savoir ce que c'est : oui, la vie est dure quand on aime rigoler, et ce n'est pas toujours facile non plus de plaire : trop c'est trop ! Vous n'avez rien compris ? Lisez la suite, ça va venir...




Une autre parodie est répertoriée pour Fontenay aux Roses de Maxime Le Forestier :





Quelques parodies parmi prises au hasard :