Chanson pour NIna

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Chanson pour Anna de Daniel Guichard
Date : 13 avril 2016
    



Pour t'accueillir Nina, comme il se doit,
Ma plume vole entre mes doigts,
Des mots acidulés augmentent mon émoi
Et le ciel s'est fait bleu pour moi,

Je suis ce matin, tout à coup, Nina,
Au sommet de l'Anapurna,
Des traits de bonheur, cette nuit, grâce à toi,
M'ont criblé le cœur en traversant mon toit,

Toi, en le remplissant de chaleur,
En conjurant toutes ses douleurs,
Tu l'as ravivé mon cœur (x2)

Je n'ai plus peur, plus froid, Nina,
Je suis comme dans un sauna,
Et l'hiver a beau s'approcher à grands pas,
Chez moi, cette année, il ne sévira pas :

Toi, tel un gros éclair de douceur,
Tu as su éclairer la noirceur
Qui me dévorait le cœur (x2)

J'écris, je chante à ta santé, Nina,
Et je tutoie le Nirvana,
Et puis je ne crois plus, comme ton papa
Que le vrai bonheur, Nina, n'existe pas !

Toi, en le remplissant de chaleur,
De soleil, d'amour et de couleurs
Tu l'as regonflé mon cœur (x2)

Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

A ma petite fille.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Chanson pour Anna de Daniel Guichard.





Quelques parodies parmi prises au hasard :