Dépêche toi d'en ramener

Auteur : J.C. Scribe
parodie de Je reviens chez nous de Jean-Pierre Ferland
Date : 6 avril 2016
    


J'ai chié partout à Port-au-Prince
Et au retour à Chambéry,
J'ai emboucané la province
Alors si je rentre à Paris,
Ma mie fonce au supermarché
Prends du PQ solide et tout,
Pour qu'au moment de me torcher
Il ne craque pas de partout,

Dépêche toi d'en ramener,
Car j'ai, mon minou,
Une chiasse carabinée,
Je rentre à genoux,

Pour la diarrhée c'est pas le pied
Quand pris de court tu as l'idée
D'user d'un mouchoir en papier,
C'est tes doigts qui sont emmerdés,
Comme je n'étais pas content,
J'ai pris mon journal à l'arrière,
C'est sûr que c'est plus résistant,
Mais ça te noircit le derrière,

Achète du PQ ouaté,
Car j'ai, mon minou,
Le fion brulant et irrité,
Je rentre à genoux,

J'ai testé l'essuie tout pour voir,
Lequel ne m'a pas convaincu,
Je me suis encor' fait avoir,
Il m'est resté collé au cul,
Quant aux lingettes humectées
Par un produit bizarroïde
Ca te condamne à te gratter
Un moment les hémorroïdes,

Achète du PQ ouaté,
Car j'ai, mon minou,
Le fion brulant et irrité,
Je rentre à genoux,

Bref, chérie, j'ai tout essayé
Et là j'arrive au terminus,
A force de trop l'essuyer,
Je me suis démoli l'anus,
Du coup nature ou parfumé,
Dégote un PQ caressant,
Car mon trou de balle abîmé
Me fait faire du mauvais sang,

Dépêche toi d'en ramener,
Car j'ai, mon minou,
Une chiasse carabinée,
Je rentre à genoux,

Ad libitum... en espérant n'avoir pas trop merdé...


Les précisions de l'auteur sur cette parodie :

Il faut varier les plaisirs afin de ne pas s'ennuyer, alors sur ce coup là, Baptiste est au clavier, et votre serviteur au micro, avec un texte qu'il a torché lui-même, pour vous parler d'une affaire courante, en quelque sorte, mais néanmoins entourée d'un minimum de poésie !




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Je reviens chez nous de Jean-Pierre Ferland.





Quelques parodies parmi prises au hasard :