Ça m'énerve (joueur du grenier)

Auteur : Halanich
parodie de Ça m'énerve de Helmut Fritz
Date : 2011
    


J’entre au Costes boire un verre J’rentre tranquille du travail
Mais la serveuse me pompe l’airOh oui, j’étais sur la paille
J’ai pas la réservationEt quand je cherchais un loisir
Je ressors j’ai l’air d’un conJe n’vois que ces jeux pourris
Ça m’énerve, oui ça m’énerveÇa m'énerve, oui ça m'énerve
J’ai un cadeau à faire Dans c’jeu-là, y a un gars
De chez Zadig & Voltaire Qui s’promène dans un château
Le pull où c’est marqué “Rock” Un moment y s’remettait
Mais y’a la rupture de stockD’une chute de 7 centimètres


Ça m’éneeeeerveÇa m'éneeeeerve
Toutes celles qui portent la frange à la Kate MossTous ces bugs qui sont dignes de chez Windows
Ça m’éneeeeerveÇa m'éneeeeerve
Le rouge à lèvres c’est fini maintenant c’est le glossLa superNES c'est fini maintenant c'est la Méga drive
Ça m’éneeeeerveÇa m'éneeeeerve
Toutes celles qui rentrent dans le jean slim en taille 34Bubsy qui te raconte toute sa vie
Ça m’éneeeeerveÇa m'éneeeeerve
La seule vue sur le string te donne envie de les abattreLa seule chose que t’as envie c’est de les abattre à vie
Scheisse !


Devant le club VIPDans Tintin au Tibet
y’a plein de LamborghiniY a des hôtes qui essayent d’te tuer
Moi j’arrive sur mon vespaEt c’est pas tout y’a dehors
on me dit tu rentres pasOù tu meurs cogné aux cloches
Mais ça m’énerve Mais ça m'énerve
J’entre chez Westwood une blondasse au téléphoneJ’testait enfin un bon jeu, et mon caméraman
Me dit : « j’peux vous aider ? »Me dit : « Tiens, essaye çui-là ! »
Non je n'vous ai pas sonnéeHo ! Et puis merde, allez
Elle m’énerve, mon Dieu qu’elle m’énerveIl m'énerve, mon Dieu qu'il m'énerve
J’ai bu les mojitos au MilliardaireJ’ai jeté le jeu Ultraman
Dans le carré j’ai tout vomi par terreIl s’est retrouvé dans la biblio
J’ai perdu mon ticket pour le vestiairePuis je l’ai mit à la poubelle
Je trouve pas de taxi, argh, c’est la guerre !Il s’est retrouvé dans la console, ah, c’est la guerre !


Ça m’éneeeeerveÇa m'éneeeeerve
Toutes celles qui portent la frange à la Kate MossTous ces bugs qui sont dignes de chez Windows
Ça m’éneeeeerveÇa m'éneeeeerve
Le rouge à lèvres c’est fini maintenant c’est le glossLa superNES c'est fini maintenant c'est la Mégadrive
Ça m’éneeeeerveÇa m'éneeeeerve
Toutes celles qui boivent le champagne roséCes Power Rangers qui n’font plus leur métier
Ça m’éneeeeerveÇa m'éneeeeerve
Pour oublier qu’en Jimmy Chooo t’as mal aux piedsCe Schtroumpf qui n’sait plus où aller


Ça m’énerve tous ces gens qui font la queue chez la CuréeÇa m'énerve tous ces jeux sortis de l’antiquité
Tout ça pour des macaronsEt je n’sais même pas pourquoi je teste tout ça
Mais bon…Mais bon...
Il parait qu’ils sont bonsIl parait que c’est parce que c’est drôle à regarder


Ça m’éneeeeerveÇa m’éneeeeerve
Toutes celles qui dansent sur le dancefloor comme des princessesCe putain de mur qui bloque Astérix
Ça m’éneeeeerveÇa m'éneeeeerve
Si t'as la black A et ba tu veras le fesse Si ça continue comme ça, je vais tout casser
Ça m’éneeeeerveÇa m'éneeeeerve
Toutes celles comme toi qui ecoutent beaucoup trop fort la musiqueTous ceux comme toi qui regarde trop mes vidéos
Ça m’éneeeeerveÇa m'éneeeeerve
Moi je monte les voir et je leurs dis avec le cric : ça m’énerveMoi je monte les voir et je leurs dis avec ma gueule: Ca m'énerve

Dr. Willy
21/01/2012

    

Les références au JDM sont sympathiques il est vrai (t'aurais quand même pu parler des tortues Ninja et des Simpsons!) mais par contre je ne te cache pas que davantage de rimes riches, de transitions moins violentes et de bonne conjugaison auraient d'autant fait mon bonheur.

halanich
21/01/2012

    

Ma toute premiére (vraie) parodie. Pour ceux qui ne connaissent pas, le Joueur du grenier est une web-émission où Frédéric Molas teste des mauvais jeux-vidéos des années 80-90, aidé par Sébastien Rassiat pour l'écriture, la technique et le montage. Ils éxagérent la difficulté de chaque jeu pour faire passer de nombreux gags.




Liste des 22 autres parodies répertoriées pour Ça m'énerve de Helmut Fritz :





Quelques parodies parmi prises au hasard :