Le gland noir

Auteur : Figou
parodie de L'aigle noir de Barbara
    



Un beau jour ou peut-être une nuitUn beau jour ou était-ce une nuit?
Près d'un lac je m'étais endormieUn grand black est entré dans mon lit
Quand soudain, semblant crever le cielIl était monté comme un taureau
Et venant de nulle part,Un vrai petit poney
Surgit un aigle noir.Un zizi vraiment gros


Lentement, les ailes déployées,Il avait un pénis magnifique
Lentement, je le vis tournoyerEt des couilles grandes comme l'Afrique
Près de moi, dans un bruissement d'ailes,L'éléphant a tout à lui envier
Comme tombé du cielUn zob de géant
L'oiseau vint se poser.Une trompe à ramoner


Il avait les yeux couleur rubisMon grand black m'a joui sur la joue
Et des plumes couleur de la nuitC'est un lac, si gluant et si doux
À son front, brillant de mille feux,Ses têtards venaient me chatouiller
L'oiseau roi couronnéEt je dois l'avouer
Portait un diamant bleu.J'aurais aimé gouter


De son bec, il a touché ma joueOh ! Mon beau, prends-moi je suis à toi
Dans ma main, il a glissé son couMon vagin s'ra ton fourreau de soie
C'est alors que je l'ai reconnuJ'ai la vulve qui n'attend plus que ça
Surgissant du passéEt le clito bien chaud
Il m'était revenu.Vas-y prends moi la chatte


Dis l'oiseau, o dis, emmène-moiTout d'un coup je me suis retournée
Retournons au pays d'autrefoisMauvais trou pourtant il est rentré
Comme avant, dans mes rêves d'enfant,C'est alors que j'ai plus rien senti
Pour cueillir en tremblantMon sphyncter
Des étoiles, des étoiles.Etait tout démoli


Comme avant, dans mes rêves d'enfant,Mon grand black m'emmène à l'hopital
Comme avant, sur un nuage blanc,La suture putain que ça fait mal
Comme avant, allumer le soleil,28 points pour plaisir anal
Être faiseur de pluieMais que c'est cher payé
Et faire des merveilles.Pour mon p'tit trou de balle


L'aigle noir dans un bruissement d'ailesUn gland black, non merci j'en veux plus
Prit son vol pour regagner le cielPlus pour moi, je ne veux plus d'obus


Quatre plumes, couleur de la nuit,J'ai des couches je peux plus me retenir
Une larme, ou peut-être un rubisUn anus diamètre 26
J'avais froid, il ne me restait rienJ'suis debout depuis 3 ans déjà
L'oiseau m'avait laisséeJ'y peux rien
Seule avec mon chagrinJe cicatrise pas


Un beau jour, ou était-ce une nuitUn beau jour ou était-ce une nuit?
Près d'un lac je m'étais endormieUn grand black est entré dans mon lit
Quand soudain, semblant crever le ciel,Il était monté comme un taureau
Et venant de nulle partUn vrai petit poney
Surgit un aigle noir.Un zizi vraiment gros




Liste des 2 autres parodies répertoriées pour L'aigle noir de Barbara :





Quelques parodies parmi prises au hasard :