Aii... tchaa

Auteur : Festival Robles
parodie de Aïcha de Khaled
    


Comme si j'n'existais pasLa pluie, le vent et le froid
Elle est passee a cote de moiM'ont r'filé un truc j'connaissais pas
Sans un regard, Reine de SabbatJ'l'ai attrapé d'un coup comme ça...
J'ai dit, Aïcha, prends, tout est pour toiÇa vient sûrement du changement de climat


Voici, les perles, les bijouxJ'ai pris du sirop pour la toux
Aussi, l'or autour de ton couJ'ai mis une deux écharpes autour du coup
Les fruits, bien murs au gout de mielJ'ai pris des pastilles au goût de miel
Ma vie, Aicha si tu m'aimesMais tout ça ça résoud pas le problème


J'irai a ton souffle nous meneJ'ai pris des camomilles des verveines
Dans les pays d'ivoire et d'ebeneMon pyjama, mes chaussettes de laine
J'effacerai tes larmes, tes peinesJ'ai l'nez qui s'bouche; j'ai la migraine
Rien n'est trop beau pour une si belleJamais vu une crève comme la mienne, oh ...


Oooh ! Aicha, Aicha, ecoute-moiAII... TCHAA, AII... TCHAA excusez-moi
Aicha, Aicha, t'en vas pasAII... TCHAA, AII... TCHAA ça passe pas
Aicha, Aicha, regarde-moiAII... TCHAA, AII... TCHAA quel désarroi
Aicha, Aicha, reponds-moiAII... TCHAA, AII... TCHAA ça passe pas


Je dirai les mots des poemesJe prends des suppos je suis au quinzième
Je jouerai les musiques du cielEucalyptus ou citronelle
Je prendrai les rayons du soleilLes voisins m'ont tous remercié
Pour eclairer tes yeux de reineY'a plus de moustique dans les escaliers


Oooh ! Aicha, Aicha, ecoute-moiAII... TCHAA, AII... TCHAA excusez-moi
Aicha, Aicha, t'en vas pasAII... TCHAA, AII... TCHAA ça passe pas


Elle a dit, garde tes tresorsLa nuit j'ai le nez qui coule encore
Moi, je vaux mieux que tout caLes mouchoirs je les use par trois
Des barreaux forts, des barreaux meme en orParfois même je les essore
Je veux les memes droits que toiEt les pastilles j'les suce en plusieurs fois
Et du respect pour chaque jourC'est l'pharmacien en bas d'chez moi
Moi je ne veux que de l'amourQui va se faire les couilles en or.


Comme si j'n'existais pasLa pluie, le vent et le froid
Elle est passee a cote de moiM'ont r'filé un truc j'connaissais pas (Ahaaa)
Sans un regard, Reine de SabbatJ'l'ai attrapé d'un coup comme ça...
J'ai dit, Aïcha, prends, tout est pour toiÇa vient sûrement du changement de climat


Nbrik Aicha ou nmout allikOoooh... Hufff.... Excusez-moi
Hhadi kisat hayaty oua habbi
Inti omri oua inti hayati
Tmanit niich maake ghir inti




Liste des 8 autres parodies répertoriées pour Aïcha de Khaled :





Quelques parodies parmi prises au hasard :