T'engloutiras

Auteur : Dr. Willy
parodie de Tu m'oublieras de Larusso
    


Ooh, tu vas partir, je saisOuh... tu vas grossir, et tu le sais
Tu oublierasTu grossiras


Tu oublieras tous ces jours, tout ce tempsT'engloutiras une pastèque, un melon
Qui n'appartenait qu'à nousMême si c'est du cavaillon
Ce réveil, un matinDes filets de maquereau
Tes bras autour de mon couPuis un potage aux poireaux
Et l'amour que l'on faisait n'importe oùEt ça c'est juste l'entrée, c'est effrayant!


Tu oublieras tout le mal que tu asT'engloutiras tout le plat de crevettes
En me regardant souffrirEn avalant même leurs têtes
Ces instants difficiles où tu ne sais plus quoi direTu continueras ensuite avec des sardines à l'huile
Et qu'il faut simplement partirUne salade de tomates et de maïs
Tu oublieras les sourires, les regardsT'engloutiras même des œufs mimosa
Qui parlaient d'éternité tout ces mots que l'on jureDu céleri, du taboulet et moi plus j'te regarde
De ne jamais oublierPlus ça m'donne envie de gerber
Tu oublieras, tu m'oublierasT'engloutiras vraiment tout ça


You will forget


Tu oublieras ton attente impatienteT'engloutiras vraiment n'importe quoi
Accroché au téléphoneEt t'étonneras de prendre du poids
Le premier rendez-vous(et ça fait pas mal de gargouillis dans ton estomac)
Qu'un soir enfin je te donne
Cette nuit qui a changé toute ma vie


Tu oublieras si c'était en avril,T'engloutiras, sans attendre, impatiente
En septembre ou en juilletTous les plats de résistance
S'il faisait du soleilDu pigeon aux p'tits pois
Ou si la pluie tombaitDu cassoulet made in France
Tu oublierasDes lasagnes, des cannelonis aussi
Tu oublierasT'engloutiras du jambon, du saumon ou bien des gencives de porc
Le soleil que mes mainsDes côtelettes de mouton mais tu en voudras encore
Faisait naître dans les tiennesTu taperas même dans le hareng saur
Le bonheur délirantT'engloutiras les sorbets, les desserts
Qui faisait brûler tes veinesJuste après le camembert
Et ce cris vers le cielUne omelette norvégienne et tu finiras la mienne
Qui fini dans un Je t'aimeUn liègeois, un baba et trois boules au chocolat
Tu oublieras tout de nous quand ton souffle sera courtT'engloutiras sans pitié les cinq sucre de ton café
Quand ses yeux seront flousJuste avant de l'absorber
Quand tu lui fera l'amourEt tu demanderas l'addition
Tu oublieras tu m'oublierasMais elle tu ne la digèreras pas


You will forget


Tu oublierasTu souriras gentiment
Comme un filmEt rien qu'en regardant tes dents
Passe sur un écran noirOn saura ton repas
Car l'amour, oh l'amourPuis après ça on vomira tous en chœur
Tu sais
Ah ah YeahT'engloutiras n'importe quoi, tu grossiras
N'a pas de mémoireTu grossiras


(…)




Une autre parodie est répertoriée pour Tu m'oublieras de Larusso :





Quelques parodies parmi prises au hasard :