Ville moche

Auteur : Dr. Willy
parodie de Rive gauche d'Alain Souchon
    


Les chansons de Prévert me reviennentLa vue vraiment superbe m'impressionne
De tous les souffleurs de vers...laineElémentaire mon cher Watson
Du vieux Ferré les cris la tempêteUn appart du quinzième à cent briques
Boris Vian s’écrit à la trompetteComptant aussi problèmes électriques


Rive Gauche à ParisVille moche ah! Paris
Adieu mon paysAdieu mon pays
De musique et de poésieCoincé dans cet amas de gris
Les marchands de malapprisLa pollution des taxis
Qui d’ailleurs ont déjà tout prisDes autos et des bus aussi
Viennent vendre leurs habits en librairie, en librairieAh! Quels soucis, c'est pas joli joli


Si tendre soit la nuit elle passeSi belle soit la nuit, elle passe
Oh ma Zelda c’est fini MontparnassePour un retour au gris dégueulasse
Miles Davis qui sonne sa GrecoC'est r'parti pour un Tour Eiffel
Tous les monts y sonnent leur NicoLa beauté férailleuse d'la demoiselle


Rive Gauche à ParisVille moche ah! Paris
Oh mon île Oh mon paysô capitale de l'ennui
De musique et de poésieChamps-Elysées l'après-midi
D’art et de liberté épriseTruffés de monde quoiqu'on en dise
Elle s’est fait prendre, elle est priseDe vacanciers sans leurs valises
Elle va mourir quoi qu’on en diseD'inconnus qui s'claquent pas la bise
Et ma chanson la mélancoliseToutes les critiques sont émises


La vie c’est du théâtre et des souvenirsOn m'a dit monte là-dessus, tu verras Montmartre
Et nous sommes opiniâtres à ne pas mourirMais tout ce que j'ai vu, c'est le teint grisâtre
A traîner sur les berges venez voirD'un brouillard épais à couper au couteau
On dirait Jane et Serge sur le pont des ArtsJe suis stupéfait, enfin stup surtout


Rive Gauche à ParisVille moche ah! Paris
Adieu mon paysAdieu mon pays
Adieu le jazz adieu la nuitAdieu le beau, adieu la vie
Un état dans l’état d’espritBonjour la dominante gris
Traité par le méprisUn manque d'envie
Comme le Québec par les Etats-UnisDes individus jouant la comédie
Comme nous aussiEt moi aussi
Ah! le mépris ah! le méprisOh le mépris, le mépris




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Rive gauche d'Alain Souchon.





Quelques parodies parmi prises au hasard :