Dès que le vieux ronflera

Auteur : Dr. Willy
parodie de Dès que le vent soufflera de Renaud Sechan
Date : 2001
    


C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'hommeC'est pas l'homme qui prend ta mère, c'est ta mère la salope
Moi la mer elle m'a pris, je m' souviens un mardiMoi, ta mère, elle m'a pris, je m'souviens : un mardi
J'ai troqué mes santiags et mon cuir un peu zoneJ'étais au troquet face à la baraque à frites
Contre une paire de docksides et un vieux ciré jauneEt ta mère, la dégueulasse, n'attendait qu'un coup d'bite
J'ai déserté les crasses qui m' disaient : Sois prudentC'est sûr qu'c'est pas ton père qui lui s'rait rentré dedans
La mer, c'est dégueulasse, les poissons baisent dedansIl empestait la bière, cet espèce de fainéant


Dès que le vent soufflera, je repartiraDès que le vieux ronflera, je m'aventurera
Dès que les vents tourneront, nous nous en alleronsDès que les deux dormiront, je te m'en allerons


C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'hommeC'est pas l'homme qui prend ta mère, c'est ta mère la salope
Moi la mer elle m'a pris au dépourvu tans pisMoi, ta mère, elle m'a pris au dépourvu, tant pis!
J'ai eu si mal au cœur sur la mer en furieLa première fois qu'j'lai vue, elle était maquillée
Qu' j'ai vomi mon quatre heures et mon minuit aussiJ'l'aurai jamais reconnue, aujourd'hui empaillée
J' me suis cogné partout, j'ai dormi dans des draps mouillésJ'lui ai fait son affaire en deux minutes cinquante
Ça m'a coûté des sous, c'est la plaisance, c'est le piedDès qu'j'ai vu son derrière, j'ai planté la tente




Oh oh oh oh oooh hissez haut oh ooh ooooh...Oh oh oh oh oooh oui c'est chaud oh ooh ooooh...


C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'hommeC'est pas l'homme qui prend ta mère, c'est ta mère la salope
Mais elle prend pas la femme qui préfère la campagneMais elle prend pas les femmes, sur ce point, on y gagne
La mienne m'attend au port au bout de la jetéeNi ton père, ce gros porc, pourtant ils sont mariés
L'horizon est bien mort dans ses yeux délavésOn se demande encore c'qu'elle fout à l'injurier
Assise sur une bitte d'amarrage, elle pleureElle demande le divorce et puis on en parle plus
Son homme qui la quitteC'est pas ça, mais à force, j'vais m'lasser de son cul




C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prends l'hommeC'est pas l'homme qui prend ta mère, c'est ta mère la salope
Moi la mer elle m'a pris comme on prend un taxiMoi, ta mère, elle m'a pris au chaud dans son lit
Je ferai le tour du monde pour voir à chaque étapeC'est pas que j'aime les blondes mais je m'demande si y a
Si tous les gars du monde veulent bien m' lâcher la grappeQuelque part ailleurs au monde une fille qu'oserait faire ça
J'irais aux quatre vents foutre un peu le boxonQuand je sors par la fenêtre sous le beau ciel d'Eden
Jamais les océans n'oublieront mon prénomJe pense aux galipettes qu'on fera la fois prochaine




Oh oh oh oh oooh hissez haut oh ooh ooooh...Oh oh oh oh oooh oui c'est chaud oh ooh ooooh...


C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prends l'hommeC'est pas l'homme qui prend ta mère, c'est ta mère la salope
Moi la mer elle m'a pris et mon bateau aussiMoi, ta mère, elle m'a pris et mon popol aussi
Il est fier mon navire, il est est beau mon bateauil est fier mon gros sexe, il est beau mon kiki
C'est un fameux trois mâts fin comme un oiseauC'est un fameux trois-pièces qu'on m'a livré en kit
Tabarly, Pageot, Kersauson ou RiguidelSi ta mère l'apprécie, c'est qu'elle a ses raisons
Naviguent pas sur des cageots, ni sur des poubellesFaut dire qu'avec moi, aussi, y a du sexe à foison




C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prends l'hommeC'est pas l'homme qui prend ta mère, c'est ta mère la salope
Moi la mer elle m'a pris, je m' souviens un vendrediMais ton père, lui, m'a pris en flagrant délit
Ne pleure plus, ma mère, ton fils est matelotil m'a fait la morale, ainsi qu'à sa femme
Ne pleure plus, mon père, je vis au fil de l'eauMoi, j'trouvais ça normal, pas de quoi en faire un drame
Regardez votre enfant : il est parti marinTon vieux s'est énervé, il m'a mis une torgnole
Je sais c'est pas marrant mais c'était mon destinMais comme faut pas m'chercher, j'lui ai rayé sa bagnole






Liste des 12 autres parodies répertoriées pour Dès que le vent soufflera de Renaud Sechan :





Quelques parodies parmi prises au hasard :