Brel à l'Olympia

Auteur : David Sauvage
parodie de Belle de Notre Dame de Paris
    


BelleBrel
C'est un mot qu'on dirait inventé pour elleC’est quand même autre chose qu’une Lorie qui bêle
Quand elle danse et qu'elle met son corps à jour, telQu’une Carla Bruni en manque de décibels
Un oiseau qui étend ses ailes pour s'envolerLes oiseaux en les entendant s’mettent à migrer
Alors je sens l'enfer s'ouvrir sous mes piedsPour fuir l’enfer d’un monde qu’elle viennent polluer


J'ai posé mes yeux sous sa robe de gitaneJe préfère encore me faire sauter au butane
A quoi me sert encore de prier Notre-Dame ?Où même passer en boucle du Francis Lalanne
QuelQuel
Est celui qui lui jettera la première pierre ?Est l’abruti qui viendra me dire qu’il préfère
Celui-là ne mérite pas d'être sur TerreUne Alizée ou les L5 à du Sheller ?


Ô Lucifer !Y a rien à faire
Oh ! Laisse-moi rien qu'une foisJe crois que je n’m’y ferai pas
Glisser mes doigts dans les cheveux d'EsmeraldaDe voir passer un tas de brêles à l’Olympia


BelleCiel
Est-ce le diable qui s'est incarné en elleQui diable a permis d’immoler c’est cruel
Pour détourner mes yeux du Dieu éternel ?L’amant de St Jean dans la bouche de Bruel
Qui a mis dans mon être ce désir charnelPourquoi des chanteuses maquillées à la truelle
Pour m'empêcher de regarder vers le Ciel ?Viennent gueuler comme des vaches qui vêlent


Elle porte en elle le péché originelDevons-nous expier le pêché originel
La désirer fait-il de moi un criminel ?Pour voir débarquer un tel troupeau de pucelles
CelleCelles
Qu'on prenait pour une fille de joie, une fille de rienQui s’habillent à ras du bonbon de trois fois rien
Semble soudain porter la croix du genre humainPour exciter toute une cohorte de gamins


Ô Notre-Dame !Voilà le drame
Oh ! Laisse-moi rien qu'une foisJe crois que je n’m’y ferai pas
Pousser la porte du jardin d'EsmeraldaDe voir transformé en bordel notre Olympia


BelleBrel
Malgré ses grands yeux noirs qui vous ensorcèlentBarbara ne mettait pas de string ficelle
La demoiselle serait-elle encore pucelle ?Pour que son public toujours lui soit fidèle
Quand ses mouvements me font voir monts et merveillesEt n’s’affichait pas les seins nus à Ramatuelle
Sous son jupon aux couleurs de l'arc-en-cielPour que Voici puisse faire une promo ponctuelle


Ma dulcinée laissez-moi vous être infidèleDes années plus tard on en verra les séquelles
Avant de vous avoir mené jusqu'à l'autelBrassens et Ferré relégués à la poubelle
QuelQuel
Est l'homme qui détournerait son regard d'elleEst le coupable de cette entreprise criminelle
Sous peine d'être changé en statue de sel ?Universal sans doute et ses nombreux labels


Ô Fleur-de-LysC’est un supplice
Je ne suis pas homme de foiJe crois que je n’m’y ferais pas
J'irai cueillir la fleur d'amour d'EsmeraldaDe voir ainsi dénaturé notre Olympia


J'ai posé mes yeux sous sa robe de gitaneJe préférerais le voir sauter au butane
À quoi me sert encore de prier Notre-Dame ?Ou pris en otage par un concert de Lalanne
QuelQuel
Est celui qui lui jettera la première pierre ?Est celui qui voudra se bouger le derrière
Celui-là ne mérite pas d'être sur terrePour que cesse enfin ce commerce trop vulgaire


Ô Lucifer !Y a rien à faire
Oh ! Laisse-moi rien qu'une foisJe crois que je n’m’y ferai pas
Glisser mes doigts dans les cheveux d'EsmeraldaDe voir s’envoler en poussières notre Olympia
Esmeralda




Liste des 15 autres parodies répertoriées pour Belle de Notre Dame de Paris :





Quelques parodies parmi prises au hasard :