Malika

Auteur : Danlascie
parodie de Ramona de Saint-Granier
    


Depuis le momentDepuis le moment,
Où je t'ai connueOù tu fus nommée,
Hélas follementAu collège de Thiant.
Je n'ai pas cesséTu n'as pas cessé,
De penser à toiC'est plus fort que toi,
Comme un insenséD' nous casser les pieds.


Ramona, j'ai fait un rêve merveilleuxMalika, On a fait un rêve merveilleux.
Ramona, nous étions partis tous les deuxMalika, Tu obtenais enfin tes vœux.
Nous allions lentementTu partais loin de Thiant.
Loin de tous les regards jalouxEt je sais, ça f'sait des Jaloux.
Et jamais deux amantsEt même les profs d'Allemand,
N'avaient connu de soir plus douxRâlaient de n'pas être dans l'coup.
Ramona, je pouvais alors me griserMalika, On pouvait alors se griser.
De tes yeux, de ton parfum, de tes baisersJusqu'aux yeux. Tu ne nous cass'rais plus les pieds.
Et je donnerais tout pour revivre un jourEt on donnerait tout pour vivre ce jour.
Ramona, ce rêve d'amourMalika, Et c' n' est pas d' l' humour.


Mais ce doux romanHélas ce roman,
N'était seulement qu'un rêve d'amantEtait simplement un rêve dément.
Par ta cruautéPar ton amitié,
Tout autre a étéTout autre a été,
La réalitéLa réalité.


Malika, On a fait un rêve merveilleux.

Malika, Tu obtenais enfin nos vœux.

Tu restais prés de Thiant.

Et ça faisait pas de Jaloux.

Et même les profs d'Allemand,

Etaient ravis d'être dans l'coup.

Malika, On pourrait encore se griser.

Tu nous casserais encore les pieds.

Et on donnerait tout pour vivre encore ces jours.

Malika, Et c' n' est pas d' l' humour.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Ramona de Saint-Granier.





Quelques parodies parmi prises au hasard :