Le petit copain

Auteur : Danlascie
parodie de Le petit quinquin de Jean-Jacques Desrousseaux
    


Dors min p'tit quinquinReste min p'tit quinquin
Min p'tit pouchinMin p'tit pouchin
Min gros roginMin p'tit rojin
Te m'feras du chagrinTe m'f'ras du chagrin
si té n'dors point ch'qu'à d'mainSi té t'in vas à D'nain.


Ainsi l'aute jour eune pauf' dintelièreAinsi l'aut' jour sin copain Régis
In amiclotant sin p'tit garchonIn amiclotant not' cher patron
Qui d'pis tros quarts d'heures n'faijot que d'braireQui d'pu tros s'maines faizo ses valisses
Tâchot d'l'indormir par eune canchonTachot d'l'arténir par eune canchon.
Elle li dijot min narcisseIl y dijo min Jacky
D'main t'aras du pain d'épice,D'main t'aras des réussis
Du chuque à gogoAu BEPC
Si qu't'es sache et qu'te fais dodo.Si té reste cor un an ichi.




Et si te’m’laiches faire eune bonne semaineEt si té m'inrinche eune bonne sémaine
J’irai dégager tin biau sarrauAvec des heures sups à tour de bras
Tin patalon d’drap, tin gilet d’laine,Surtout n'oublie pas aussi l'Capenne
Comm’un p’tit Milord te s’ras faraud !Et prof principal té m'armettras
J’t’acatrai, l’jour d’eul’ducasseJ'tacaterai, jé n's'rai pas vache
Un polichinelle cocasseUn ordinateur éd' classe
Un turlututuTé pourras jouer d'ssus
Pour juer l’air du capieau pointuSans avoir peur éd' ché virus.




Nous irons dins l'cour, Jeannette-à-VaquesAllons ouv' tes yeux, il y a maldonne
Vir les marionnettes comme te rirasFaut rester ichi, allez min fieu
Quind t'indindras dire un doupe pou JacquesSinon j'vas rater eune trop grosse somme
Par l'polichinelle qui parle magaEt y va m'manquer tout plein d'écus
Té li mettras dins s'menottePour pas que te décanille
Au lieu d’doupes un rond d'carotteJ'vas arfermer toutes les grilles
Il t'dira merciEt pi j'f'rai l'maton
Parce comme nous arot du plaisi !Té pourras pu quitter l'mason.




Et si par hasard sin maîte i s’fâche,
Ch’est alors Narcisse que nous rirons
Sans n’avoir invie, j’prindrai m’n’air mache
J’li dirai sin nom et ses surnoms
J’li dirai des fariboles
I m’in répondra des drôles
Infin un chacun
Verra deux pestaques au lieu d’un





Alors serre tes yux, dors min bonhomme
J'vas dire eun'prière à p'tit Jésus
Pou qu’i vienne ichi, pindint tin somme
T'faire rêver qu'j'ai les mains pleines d'écus
Pou qu'i t'apporte eune coquile
Avec du chirop qui guile
Tout l'long d’tin minton
T'eut'pourléqueras tros heures du long





L’mos qui vient, d’Saint-Nicolas ch’est l’fête
Pour sûr au soir i viendra t’trouver
I t’f’ra un sermon et t’laich’ra mette
In-d’sous du ballot un grand painier
I l’rimplira si t’es sach’
D’sait-quoi qui t’rindront bénache
Sans cha sin baudet
T’invoira un grand martinet





Ni les marionnettes, ni l’pain d’épice
N’ont produit d’effet; mais l’martinet
A vite rappajé eul’p’tit Narcisse
Qui craignot d’vir arriver l’baudet
Il a dit s’canchon dormoir
S’mère l’a mis dins s’n’ochennoire
A r’pris sin coussin
Et répété vingt fos ch’







Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Le petit quinquin de Jean-Jacques Desrousseaux.





Quelques parodies parmi prises au hasard :