La chanson de Jacky

Auteur : Danlascie
parodie de Jacky de Jacques Brel
    


Même si un jour à Knokke-le-ZouteMême si demain je prends la route
Je deviens comme je le redoutePour dev'nir comme chacun s'en doute
Chanteur pour femmes finissantesProviseur de lycée à Mantes,
Même si j'leur chante 'Mi Corazon'Même si je m'dis 'C'est pas la zone'
Avec la voix bandonéanteJ'irai même s'il pleut s'il vente,
D'un Argentin de CarcassonneMême si je n'y connais personne,
Même si on m'appelle AntonioMême si on m'donne le beau boulot
Que je brûle mes derniers feuxQue j'appelle de tous mes vœux
En échange de quelques cadeauxEn échange de mon réseau
Madame, je fais ce que je peuxRecteur je fais ce que je peux,
Même si j'me saoule à l'hydromelMême si on m'donne des caramels
Pour mieux parler d'virilitéAu moment où j'vais arriver,
A des mémères décoréesMême si on veut me décorer
Comme des arbres de NoëlComme un bel arbre de Noël,
Je sais qu'dans ma soûlographieJe sais qu'chaque jour très loin d'ici
Chaque nuit pour des éléphants rosesA mes collègues même aux plus rosses
Je chanterai ma chanson moroseJe chant'rai ma chanson féroce
Celle du temps où j'm'appelais JackyCelle du temps qu'on m'app'lait Jacky


Etre une heure, une heure seulementEtre une heure, une heure seulement
Etre une heure, une heure quelquefoisEtre une heure, une heure, quelquefois
Etre une heure, rien qu'une heure durantEtre une heure, rien qu'une heure à Thiant
Beau, beau, beau et con à la foisEt vous revoir encore une fois.


Même si un jour à MacaoMême si un jour, j'en s'rais ravi
J'deviens gouverneur de tripotJ'm'en vais au siège d'Académie
Cerclé de femmes languissantespour travailler en dilettante
Même si lassé d'être chanteurMême si lassé d'être proviseur
J'y sois dev'nu maître chanteurJe sois dev'nu Maîtr' Inspecteur
Et qu'ce soit les autres qui chantentEt qu'ce soient les autres qui rampent
Même si on m'appelle le beau SergeMême si on m'appelle Monseigneur
Que je vende des bateaux d'opiumQu'on m'parle à la troisième personne
Du whisky de Clermont-FerrandQue chacun soit même déférant
De vrais pédés, de fausses viergesQu'on m'offre chocolats et fleurs
Que j'aie une banque à chaque doigtQue j'aie une voiture de fonction
Et un doigt dans chaque paysEt plusieurs fonctions à la fois
Et que chaque pays soit à moiPlus dix ordinateurs à moi
Je sais quand même que chaque nuitJe sais quand même que chaque nuit
Tout seul au fond de ma fum'rieTout seul dans mon bureau en bois
Pour un public de vieux ChinoisJ'téléphon'rai à mes amis
Je r'chanterai ma chanson à moiJ'leur chant'rai ma chanson à moi
Celle du temps où j'm'appelais JackyCelle du temps qu'on m'app'lait Jacky




Même si un jour au ParadisMême si un jour je suis ministre
J'devienne comme j'en serais surprisJ'en connais qui seraient surpris
Chanteur pour femmes à ailes blanchesY'en a des plus cons qui s'en vantent
Que je leur chante Alléluia !Je leur chanterai Alléluya
En regrettant le temps d'en basEn regrettant le temps d'en bas
Où c'est pas tous les jours dimancheOù c'est pas tous les jours dimanche
Même si on m'appelle Dieu le PèreMême si je fréquente Dieu le Père
Celui qui est dans l'annuaireCelui qu'on n'peut la belle affaire
Entre 'Dieu le fit' et 'Dieu vous garde'Approcher tant il a de gardes
Même si je m'laisse pousser la barbeMême si on s'laisse pousser la barbe
Même si toujours trop bonne pommeMême si dev'nu une grande personne
Je m'crève le cœur et l'pur espritJe m'crève le cœur et l'pur esprit
A vouloir consoler les hommesA vouloir diriger les hommes
Je sais quand même que chaque nuitJe sais quand même que chaque nuit
J'entendrai dans mon paradisJ'entendrai dans mon Paradis
Les anges, les Saints et LuciferMes anciens collègues de naguère
Me chanter la chanson d'naguèreM'chanter celle que je préfère
Celle du temps où j'm'appelais Jacky.Celle du temps qu'on m'app'lait Jacky.






Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Jacky de Jacques Brel.





Quelques parodies parmi prises au hasard :