Donnez-nous les moyens

Auteur : Danlascie
parodie de Donnez-nous des jardins de Pierre Perret
    


Donnez-nous donnez-nous des jardinsDonnez-nous, donnez-nous des moyens
Des jardins pour y faire des bêtisesDes moyens, pour pas faire de bêti-i-ses
D'ou l'on revient des p'tites fleurs à la mainOn veut bien bosser comme des germains
Quand on a déchiré sa chemiseOn veut pas y laisser not' chemise.
Des jardins d'ou l'on est si contentsDes moyens, qu'on soit enfin content,
De rentrer les genoux tout en sangVous, les profs, les élèves, les parents.


C'est pas qu'on s'embêteC'est pas qu'on soit bête,
En bas des H.l.m.Ici c'est pas Thélème
Mais les galipettesMais tous les quatre ans,
Sur le ciment c'est pas la crèmeFaire un projet, c'est pas d'la crème
Pour trouver de l'herbePour avoir des aides,
Accrochez-vous bienAccrochez-vous bien
Comme disait un lézard vertComme disait l'ex-principal .
Qui était pas daltonienQui faisait ça trés bien
Si on cassa les vitresPour vous écouter,
Quand on joue au footballOn reste le soir à l'école
Qu'on vous casse les piedsMais on vous casse les pieds
Aussitôt qu'on revient de l'écoleAussitôt qu'on vous pose une colle.
C'est qu'on manque d'espacePour toutes les matières,
De piafs et de feuillesOuvrez porte-feuille,
Y a plus qu'à la caisse d'épargneY-a pas qu'les profs de techno
Qu'on trouve des écureuilsQui font tourner la meule.


Donnez-nous donnez-nous des jardinsDonnez-nous, donnez-nous des moyens
Des jardins pour y faire des bêtisesDes moyens, pour pas faire de bêti-i-ses
D'ou l'on revient des p'tites fleurs à la mainOn veut bien bosser comme des germains
Quand on a déchiré sa chemiseOn veut pas y laisser not' chemise,
Des jardins aux odeurs sauvageonnesDes moyens sans odeur sauvageonne,
Ça vaut celles des oxydes de carboneC'est d'argent qu'on parle, il y a maldonne.


Bien souvent je rêveBien souvent on rêve
De bêtes et de prairiesDe bons élèves polis
Recherchant une trêveRecherchant une trêve
A cet univers un peu grisA notre univers un peu gris
Je joue aux abeillesOn joue aux abeilles,
Le vol du bourdonEt fini l'bourdon.
Si la reine s'émerveilleSi l'enseignant s'émerveille,.
Mon goûter sera bonLe Brevet sera bon
Les mulots gambillentY-en a qui frétillent,
Le hibou vend des pouxEux ils ont déja tout,
Une jolie chenilleEt la gestionnaire
Est venue tremper une soupe aux chouxN'arrète pas pas d' leur compter des sous
Un pauvre mille-pattesMais un prof de math,
Se voit déjà ruinéSe voit déja grugé,
Par cinq cent paires de savatesIl a pas la bonne méthode
Qui ont besoin de ressemelerPour dev'nir agrégé.


Donnez-nous donnez-nous des jardinsDonnez-nous, donnez-nous des moyens
Des jardins pour y faire des bêtisesDes moyens, pour pas faire de bêti-i-ses
D'ou l'on revient des p'tites fleurs à la mainOn veut bien bosser comme des germains
Quand on a déchiré sa chemiseOn veut pas y laisser not' chemise.
Des jardins d'ou l'on est si contentsDes moyens, et même des chèques en blanc
De rentrer les genoux tout en sangOn peut pas enseigner sans argent,


Dire au hérissonDites donc à certains
Qu'il peut aller se raserDe ne pas trop vous les cirer,
Au vieux saule pleureurTrop les faire briller
De ne pas trop se démoraliserÇa va finir par aveugler.
Et à la mante religieuseEt à m'sieur machin,
De ne pas bouffer son mecD' pas trop jouer au mec,
Quand même ces dames du M.l.f.Que même ces dames du one-two-two,
Trouveraient pas ça correctTrouveraient pas ça correct.
Quelle vie merveilleuseQuel collège merveilleux
Loin des marteaux-piqueursOu l'on préparerait au bac, chiche ?
Des marchands de bétonLoin d'ceux d'la MAFPEN,
Qui feraient bien mieux de vendre des choux-fleursQui f'raient mieux de vendre des pois chiches
Laissez pousser l'herbeLaissons pousser l'herbe,
Les arbres et les fleursLes arbres et les fleurs,
Même les ânes en ont besoinMême les ânes en ont besoin
Autant que les promoteursAutant qu'les professeurs.


Donnez-nous donnez-nous des jardinsDonnez-nous, donnez-nous des moyens
Des jardins pour y faire des bêtisesDes moyens, pour pas faire de bêti-i-ses
D'ou l'on revient des p'tites fleurs à la mainOn veut bien bosser comme des germains
Quand on a déchiré sa chemiseOn veut pas y laisser not' chemise
Des jardins pleins d'animaux marrantsDes moyens, et même des chèques en blanc
Ça nous changerait un peu de nos parents.On peut pas enseigner sans argent,




Une autre parodie est répertoriée pour Donnez-nous des jardins de Pierre Perret :





Quelques parodies parmi prises au hasard :