La latineuse

Auteur : Danlascie
parodie de La biaiseuse de Marie-Paule Belle
    


Je suis biaiseuse chez PaquinJe suis professeur de latin.
Pour mon métier j'ai le béguinAu collège du soir au matin.
Les veillées c'est tout mon bonheurJules César c'est tout mon bonheur,
J'suis pas pour la journée d'huit heuresJ'suis pas pour la journée d'huit heures,
Et le travail de nuit me fait pas peurEt les heures sup, elles ne me font pas peur.
Avec ardeur avec entrainJe suis professeur de latin,
Je biaise du soir au matinEt pour Virgile, j'ai le béguin,
Quand mes parents m'voient pas rentrerQuand le soir on m' voit pas rentrer,
Y disent y'a pas à s'inquiéterOn dit : y-a pas à s'inquiéter,
Elle est encore en train d'biaiserElle est en train d'latiniser.


Dans les grandes maisons d'coutureDans notre collège c'est sûr,
Y'en a qui sont trottinsy'en a qui font latin,
Y'a des vendeuses et par natureOu bien des maths, et par nature,
Y'en a qui sont mannequinsy'en a qui ne font rien.
Y'en a qui font des corsagesY'en a qui restent fort sages,
D'autres qui font des surjetsd'autres qui sont trés mauvais,
Moi Mesdames Messieurs mon ouvrageMoi mesdames messieurs, mon ouvrage
C'est d'faire des robes en biaisc'est de latiniser.
Pour bien biaiser une robe ma foisPour le latin, j'me vante, ma foi,
Y'en a pas deux, pas deux comme moiY'en a pas deux, pas deux comme moi.




Je vais m'établir bien viteQuand j'entrais en quatrième,
Me marier quel bonheurc'fut une révélation,
Avec un garçon plein d'mériteDés l'commencement j'me suis senti,
Qu'y est ouvrier plisseurune trés grande vocation
Pour nous installer à l'aiseLa première fois comme d'usage,
Comme n'avons pas l'souj'fis d'la grammaire un peu,
Je biais'rai d'abord sur un' chaiseMais quand j'eu appris à traduire,
Et lui pliss'ra tout d'bout je m'y mis avec feu.
L'essentiel c'est qu'y ait pas d'retardA la version, je prenais goût,
Qu'on dise pas que j'biaise en canardJ'voulais traduire un point c'est tout.


Je suis biaiseuse chez PaquinJe suis professeur de latin,
Pour mon métier j'ai le béguinAu collège du soir au matin,
C'est ça qui s'ra gentil ma foiJe fais mes versions comme il faut,
On f'ra tout l'ouvrage chez soiet je traduis même en auto,
En s'entraidant comme chacun le doitEt même une fois j'ai stancé en vélo !
Avec ardeur avec entrainAh quelle ardeur, ah quel entrain !
On se partagera le turbinL'inspecteur qui est venu c'matin
Afin de n'pas nous esquinterM'a dit: vous êtes un Cicéro,
Lorsque j'aurai fini d'biaiserMais Madame, il faut prendre du r'pos.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour La biaiseuse de Marie-Paule Belle.





Quelques parodies parmi prises au hasard :