Le saucisson à l'aïl

Auteur : Choum
parodie de Bye bye de Ménélik
    


Tu es la seule qui m'aille, je te le dis sans faille Paye ta dégaine d'épave, vire ton haleine de cave
Reste cool bébé sinon j'te dirai Bye Bye. Quand t'as la bouche qui baille, ça sent le saucisson à l'ail
Tu es le seul qui m'aille, je te le dis sans faille Ma fille j'te jure t'es grave, retourne jouer dans ta cave
Reste cool bébé sinon j'te dirai Bye Bye. Fous-moi la paix ou j'te die à coups de saucisson à l'ail

- Où t'étais ? - Ou t'étais ?
- Invité par des potes à une teufé- Dans les ordures du supermarché
On s'amusait bien, j'n'ai pas vu l'heure qu'il était. J'ai taxé du poisson, des pois chiches et des navets
- Ah ouais ! - Sans déc ?
- C'est vrai - Ben oui !
- J'te connais par cœur, - Hein ? Tu te payes ma tête
J'aimerais savoir pourquoi tu agis comme un voleur. Au début j't'avais dit de ramener une tartiflette
- Tu t'fais des films, je ne voulais pas te réveiller c'est tout. - Ze comprends pas ! Au moment de claquer 50 francs
Arrête avec tes questions, dis-moi plutôt à quoi tu joues. La madame elle m'a dit que j'étais molle comme un flan
- Je joue à la fille qui en a marre de te voir rentrer tard - Normal ! t'as vu ta tête de ragondin bigleux !?
Tout ça parc'que tu préfère traîner avec tes lascars. Tout l'village se fout d'ta poire vu que t'es complètement neuneu
- Il est tard chérie, écoute baisse le ton tu fais trop de bruit. - Il est tard maman, j'en ai mon coufle, lâche moi les baskets
Ce ne sont pas des lascars, ce sont mes amis. Dès que je fais des boulettes il faut que tu me fasses un cake
- Amis ? Et pourquoi m'appellent-ils quand tu n'es pas là ? - Un Cake ? Ou plutôt la plus grosse des prises de tête
Sans doute par respect et déférence envers toi. Parle-moi sur un autre ton ou j'te r'tourne une baffe et j'te jette
- Les bâtards ! - Même pas cap' !
- Ah bon ! Tu ne le savais pas. - Ah bon ? Tu me prends pour quoi ?
Tes potes ne se gênent pas pour me narrer tes exploits. Pour une idiote avec un QI pas plus haut que 3 ?
Aussitôt le dos tourné, au téléphone ils me draguent. J'ai bossé sur la plage après avoir tenté 5 fois le bac
Ne fais pas l'innocent, tu as surpris le gars en flag. Pour ramasser les poubelles et nettoyer toutes les algues




C'est bon, c'est bon, tu peux prendre toutes tes affaires. [ Quoi ? ]Edelweiss, joli pédoncule, prends garde à tes feuilles avant que je t'en…


- Ah ouais ! Et tu crois qu'j'tai attendu pour le faire. - Franchement, pourquoi tu grattes l'amitié à ce blaireau
Toi et ta horde de serpents, je vous souhaite bien du bon temps Tout ça parce que t'aimerais lui tatouiller le bigorneau
J'suis parti à présent, ce sera l'orgie à plein temps - Toi tu peux parler, tu fais que dépenser tes ronds
Tu souris encore ? Même pas l'once d'un remord. Pour des lascars qui t'apprécient parce que t'as des gros tétons
Change d'attitude, Ou je sculpte un nouveau décor. Tous les samedi, faut que tu ramènes un nouveau mari, dans ton lit
- Allez Bye Bye, tu prends tes clics, tes clacs Le monsieur te jette après t'as pas d'ami
Et tu te tailles.- Quoi ?
Ta mère avait raison [Ma mère], - Pour taquiner popol tu remues tellement les draps
Laisse-moi donc moi et ma pagaille- Qu'y'a toute la maison qui sent le petit Coraya
Tiens parlons d'elle, [Quoi ?]- Tu es méchante !
As-tu trouvé sa muselière ? - T'es trop coincée en plus t'es pas marrante
- Qu'a-t-elle à voir dans cette affaire ? Si je veux te la fermer un jour il faudra que j'te chante
Ne touche pas à ma mèreAu clair de la lune, J'ai pété un plomb
- Qui le voudrait ?
C'est vrai, c'est un vrai supplice de la voir.
D'autant plus qu'elle s'invite ici à dîner tous les soirs.
J'n'ai jamais compris pourquoi tu affiches
Tant de mépris envers ma famille
Spécialement ceux qui t'apprécient.
Elle m'apprécie ?
Moi, ou mon porte-monnaie ?
Peut-être les deux qui sait ?
Arrête s'te plaît !




[Non mais hé ! Franchement, Vas-y ! Paye ton improvisation à 3 francs !
y a quelqu'chose qui va pas là ] Dans la boue cette idiote elle s'est vautrée
[Ah ! T'as l'chic pour tout gâcher,] Elle s'essuie sur les pavés, bébé
[Arrête, arrête, arrête, non non non] Avachie contre un rocher
[C'est vrai qu'j'suis un peu éméché mais bon ! Elle mange du pâté
Oh la la la la] Allez encore une fois !
[Quoi oh la la ?] Dans la boue cette idiote elle s'est vautrée
Franchement ! Elle s'essuie sur les pavés, bébé
Est-ce vraiment une heure pour rentrer chez soi ? Avachie contre un rocher
Tu t'inquiètes du bruit, Elle mange du pâté
Occupes-toi de ce qui se passe chez toi.
Chez moi,
Ça allait jusqu'à une certaine prise de tête.
Ce qui me contrarie
C'est d'avoir trouvé la femme parfaite.
Pas d'amis,
Pas de sorties, [Eh eh eh eh eh eh eh]
Pas de fille au lit,
Pas d'envie
Et accessoirement
Pas de sexe aussi. [Quoi ?] [Ah Ah]
Le bonheur !
Mais j'rajoutrais sur la notice,
Il faudrait pouvoir dégonfler après service.
C'est un coup bas.
OK ! Excuse-moi,
Mais je t'en prie,
Prends-moi donc dans tes bras.
C'est trop facile
Excuse-moi !
Je n'ai pas fini
Arrêtons ! [Non]
On va y passer le reste de la nuit.
Je me suis lassée,
Je suis cassée
J'en ai plus qu'assez.
L'ardoise est chargée,
Fissa, tu ferais bien de l'effacer.







Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Bye bye de Ménélik.





Quelques parodies parmi prises au hasard :