Le clito

Auteur : (inconnu)
parodie de Le zizi de Pierre Perret
    



Afin de nous ôter nos complexesTous les hommes sont bourrés de complexes
Ô gué, ô guéÔ gué, ô gué
On nous donne des cours sur le sexeIls n'arrêtent pas d'parler d'leur sexe
Ô gué, ô guéÔ gué, ô gué
On apprend la vie secrèteComme s'ils avaient 2 nombrils,
Des angoissés d' la bébêteUn au bide, l'autre au zizi
Ou de ceux qui trouvent dégourdiComme si l'monde tournait autour
De montrer leur bigoudiDe leurs bijoux d'amour
Une institutrice très sympathiqueIl est temps de prouver qu'on existe
Nous en explique toutes la mécaniqueDe parler de ce qu'on a ent' les cuisses


Elle dit nous allons planter le décor
Ô gué, ô gué
De l'appareil masculin d'abord
Ô gué, ô gué
Elle s'approche du tableau noir
On va p' têt' enfin savoir
Quel est ce monstre sacré qui a donc tant de pouvoir
Et sans hésiter elle nous dessine
Le p'tit chose et les deux orphelines


Tout tout tout vous saurez tout sur le ziziTout tout tout vous saurez tout sur le clito
Le vrai, le faux, le laid, le beauLe p'tit baveux, le gros morveux
Le dur, le mou qui a un grand couLe boursouflé, Le vieux ridé
Le gros touffu, le p'tit jouffluLe clito à répétition
Le grand ridé, le mont peléCelui qui n'aime pas les garçons
Tout tout tout toutTout tout tout tout
Je vous dirai tout sur le ziziVous saurez tout sur le clito


Des zizis y'en a d'toutes les couleursY'a l'clito actionné à la main
Ô gué, ô guéÔ gué, ô gué
Des boulangers jusqu'aux ramoneursEt celui qui n'ressent jamais rien
Ô gué, ô guéÔ gué, ô gué
J'en ai vu des impulsifsCelui qui baise à tous vents
Qui grimpaient dans les calcifsOu qui se perd au couvent
J'en ai vu de moins voracesLe clito de la partouze
Tomber dans les godassesCelui de son épouse
Ç'ui d'un mécanicien en détresseEt il y a le clito malheureux eux eux
Qui a jamais pu réunir ses piècesCar il n'a jamais connu de keuleuleu


Y a le zizi tout propre du blanchisseur
Ô gué, ô gué
Celui qui amidonne la main de ma sœur
Ô gué, ô gué
J'ai vu le zizi d'un curé
Avec son p'tit chapeau violet
Qui juste en pleine ascension
Fait la génuflexion
Un lever de zizi au crépuscule
Et celui du pape qui fait des bulles


Tout tout tout vous saurez tout sur le ziziTout tout tout vous saurez tout sur le clito
Le vrai, le faux, le laid, le beauIl y a le clito racoleur
Le dur, le mou qui a un grand couSur papier glacé en couleur
Le gros touffu, le p'tit jouffluIl y a le clito en gros plan
Le grand ridé, le mont peléDans les films classés 18 ans
Tout tout tout toutTout tout tout tout
Je vous dirai tout sur le ziziVous saurez tout sur le clito


Le zizi musclé chez le routierY'a l'clito que le docteur Brochu
Ô gué, ô guéÔ gué, ô gué
Se reconnaît à son gros col rouléA confondu avec une vérue
Ô gué, ô guéÔ gué, ô gué
J'ai vu le zizi affolantCeux qu'on trouve dans un bocal
D'un trapéziste ambulantEn Afrique occidentale
Qui apprenait la barre fixe à ses petits-enfantsCeux qui sentent le Romarin ou bien le fond marin
L'alpiniste et son beau pic à glaceCelui qui se fout d'la grosseur du zizi
Magnifique au-dessus des Grandes JorassesA la condition qu'il fonctionne à bat'rie


J'ai vu le grand zizi d'un p'tit bedeau
Ô gué, ô gué
Qui sonne l'angélus les mains dans le dos
Ô gué, ô gué
Celui d'un marin breton
Qui avait perdu ses pompons
Et celui d'un juif cossu
Qui mesurait le tissu
Celui d'un infirmier d'ambulance
Qui clignotait dans les cas d'urgence


Tout tout tout vous saurez tout sur le ziziTout tout tout vous saurez tout sur le clito
Le vrai, le faux, le laid, le beauY'a le clito qui fait semblant
Le dur, le mou qui a un grand couPour ne pas décevoir Fernand
Le gros touffu, le p'tit jouffluIl y'a le clito très bruyant
Le grand ridé, le mont peléQu'les voisins écoutent en riant
Tout tout tout toutTout tout tout tout
Je vous dirai tout sur le ziziVous saurez tout sur le clito


J'ai vu le p'tit zizi des aristosLa morale de cette super chanson
Ô gué, ô guéÔ gué, ô gué
Qui est toujours au bord de l'embargoC'est que contrairement aux garçons
Ô gué, ô guéÔ gué, ô gué
J'ai roulé de la pâtisserieLes filles qu'ça vous plaisent ou non
Avec celui de mon mariRequièrent un peu d'attention
Avec celui d'un ChinoisUn zizi c'est trop facile,
J'ai même cassé des noixIl est toujours docile
Avec un zizi aux mœurs incertainesAlors que notre clito mes chers messieurs
J'ai même fait des ris de veau à l'ancienneFaut apprendre à l'apprivoiser peu à peu


Tout tout tout vous saurez tout sur le zizi, c'est ditRien rien rien vous ne savez rien du clito...




Liste des 16 autres parodies répertoriées pour Le zizi de Pierre Perret :





Quelques parodies parmi prises au hasard :