Le deuil

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Tu m'as laissé de Frédéric François
    


je m'en souviens toujours
comme si c'était hier,
c'était un jour bien ordinaire
qui s'est transformé en enfer,
après la messe on est venu
pour me le dire
que j'ne verrai plus ton sourire,
j'en ai été désespéré.


refrain

apprendre un deuil à l'age de dix ans
on est pas préparé non
surtout quand il s'agit de votre aieule
que l'on a tant aimé non
on ne peut pas croire quelle est décédée,qu'on ne la verra plus,c'est insensé.

les années vides se suivent hélas
et se ressemblent
avec dans le cœur cette absence
de toi qui m'a laissé errante
sur les chemins tortueux
de cette vie naissante
alors que j'aurai pu grandir
à tes cotés et etre aimée.


refrain

tu m'as laissé sans que je m'y attende
un matin de printemps
et à dix ans c'est encore bien plus dur que lorsque l'on est grand,
tu es partie sans me laisser d'adresse
avec le coeur brisé,tu m'as laissé,
tu m'as laissé avec tous mes regrets
et aussi toutes mes larmes
d'autant qu'avant nul ne pouvait songer qu'il y aurait un drame,
toi si vivante tu croquais la vie
et toujours à pleines dents,c'est indécent.
souviens toi,pense à moi
et veille sur moi ici bas.
je n'ai jamais retrouvé cette tendresse que tu me distillais,
auprès de toi le temps était moins lourd et je m'épanouissais,
au lieu de ça j'me suis perdue
dans les méandres de la vie tant pis.
tu m'as laissé sans que je m'y attende
un matin de printemps
et à dix ans c'est encore bien plus dur que lorsque l'on est grand,
tu es partie sans me laisser d'adresse
avec le cœur brisé,tu m'as laissé.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Tu m'as laissé de Frédéric François.





Quelques parodies parmi prises au hasard :