L'union maraîchère

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Attends ou vas t'en de France Gall
    


à peine enfilée le maillot
qu'il faut déjà aller au boulot,
gagner sa croute ce n'est pas drole
mais vaut mieux que l’aumône,
on sera toujours exploité
dans les différents corps de métiers
surtout ceux qui demandent
que très peu d'expérience.


refrain

on compte sa paye à la fin du mois
qui ne varie pas d'un iota,
pour faire vivre toute la maisonnée
on a peur de pas y arriver.


et c'est à l'union maraichère
que se situe l'objet de mes rèves,
c'est une batisse ou s'entrepose
nombre de marchandises,
ça va des cageots de légumes
et jusqu'aux épices qui culminent
au dessus de gamelles géantes
qui tronent dans la cuisine.

refrain


c'est un travail répétitif
qui vous use plus qu'il n'incite
a se lever tous les matins
pour aller au chagrin.

refrain

on compte sa paye à la fin du mois
qui ne varie pas d'un iota,
pour faire vivre toute la maisonnée
on a peur de pas y arriver.




Aucune autre parodie n'est répertoriée pour Attends ou vas t'en de France Gall.





Quelques parodies parmi prises au hasard :