Cloclo

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Un peu d'amour, beaucoup de haine de Claude François
    


ça va faire quarante ans
que tu nous a quitté
à la veille du printemps,
tu nous laisse en cadeau
quantité de chansons
qui durent avec le temps,
tu avais l'ambition
de devenir célèbre,
tu y es parvenu
jusqu'à ta dernière scène
ou malheureusement
tu n'es jamais revenu.

refrain

le temps n'efface pas les rèves,
on ne t'a jamais oublié,
malgré l'absence tu demeures
mon chanteur préféré,
tu étais l'idole d'une jeunesse
et tu savais en profiter,
beaucoup se faufilaient en douce
jusque sur ton palier.

tu étais touche à tout,
pour gagner de l'argent
tu n'as pas hésité
a te diversifier
dans différents domaines
ce qui t'as endetté
mmais tu avais la rage
de prendre ta revanche
envers tout le passé,
tu n'étais pas de ceux
qui baissent les bras,
tu as tout assumé.


refrain

et tu as échappé à plusieurs reprises
à la mort,ta hantise,
tu en avais très peur
mais malheureusement
ce n'était pas un leurre,
elle a eu le dernier mot
avec elle le chaos
d'une génération,
il nous reste tes disques
qui sont pour nous une consolation.

refrain




Une autre parodie est répertoriée pour Un peu d'amour, beaucoup de haine de Claude François :





Quelques parodies parmi prises au hasard :