La momie et son freluquet

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Les remparts de Varsovie de Jacques Brel
    


monsieur promène fièrement
une momie ramenée d'égypte,
elle a trois fois vingt ans
sans compter tous les mois de nourrice,
il la montre partout,
il en est fier,il a la trique,
dans tout ça les francais ruminent.
subissent sa dictature
depuis qu'il est président,
lui n's'interesse qu'aux riches
et en oublie tous les sans dents
qui ont juste de quoi vivre
et subsister meme à mi-temps,
ce n'est pas digne d'un président,
dire qu'il faut supporter ça
encore pendant longtemps je crois.

c'est un futur hitler
qui use de son arrogance
tandis que sa brigitte
fait montre d'outrecuidance,
elle veut jouer la grande dame
à qui on demande conseil,
elle ne manque pas d'toupet la vieille,
pour elle qui a laissé
et son mari et ses enfants
pour suivre un freluquet,
je dirais presque un enfant,
jouer la fille de l'air
quand on est une mère de famille
c'est le contraire d'etre gentille,
pendant ce temps les français
sont tous pris pour des vaches à lait.

ils font partie des bourges
qui pullulent dans l'univers,
ils ne s'encombrent pas
de ce qui s'appelle la misère,
fréquentent la bourgeoisie
qui repousse tous les mécréants,
ceux qui ne sont pas de leur rang.
c'est un milieu imbu
qui vous donne envie de vomir,
tous ceux qui le fréquente
sont des truands en devenir,
ils en veulent toujours plus
et n'ont de cesse a écraser
ceux qui ne sont pas de leur coté,
macron et son fossile
sont a bannir d'l'humanité.

la première dame de france
un tantinet un peu rassie
s'habille comme une minette
et attire toutes les moqueries,
sa carcasse si maigre
ressemble à du bois desséché,
elle me ferait presque pitié.
les couturiers en vogue se l'arrache
et c'est tant mieux,
du coté des mannequins
pas moyen de faire beaucoup mieux,
elle sert de porte-manteau
à des vétements qui ont la classe,
pour une fois elle est à sa place,
cependant pour les français
son train de vie frole l'excès.

pendant ce temps monsieur
remue le ciel et puis la terre,
faire des économies
c'est là son obssession première,
ses nombreuses réformes
ne font pas l'unanimité,
elles seraient en terrain miné.
mais lui ne réduit pas
son train de vie pour autant,
son maquillage coute
et ses voyages incessants,
son gnome qui est toujours
fourré à ses cotés,
némo couterait moins cher je sais,
heureusement qu'les contribuables
sont là pour pallier au massacre.

ce n'est pas pour demain
que les pauvres vont s'enrichir,
ils n'arriveront jamais
a satisfaire à leur désir,
celui tout simplement
de pouvoir vivre décemment
plutot que végéter tout le temps.
tant qu'il y aura ces hommes
qu'on appelle les cols blancs
qui usent de leur pouvoir
et font la pluie et le beau temps
le monde demeurera
éternellement insatisfait
faute de n'avoir que des navets,
la conclusion qui s'impose:
on est au bord de l'overdose...




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour Les remparts de Varsovie de Jacques Brel :





Quelques parodies parmi prises au hasard :