La vieillesse ça use

Auteur : Chanteuse 54
parodie de Quand j'étais chanteur de Michel Delpech
    


je suis guillerette le soir au coucher
mais quand je me lève
ce n'est jamais le pied,
je traîne ma patte folle
depuis si longtemps,
j'ai les adducteurs
comme du fromage blanc.

du coté de la tête
y a des courants d'air,
mes pensées soudaines
s'envolent comme l'éclair,
pour la promenade faut mon g.p.s,
je ne suis pas sure
d'trouver mon adresse.

quand je fais mes courses
une canne m'accompagne,
du coté qu'ça rouille
bon dieu qu'ça fait mal,
il me faut un groom
pour t'nir mes emplettes
sinon je dérouille
au niveau squelette.

le soir je regarde la télévision
mais comme je suis sourde
je la mets à fond,
mes voisins se plaignent
de ne pas dormir,
je sais que pour eux c'est une gène
mais c'est mon plaisir.

entre temps j'sirote
ma bouteille de gnôle
accompagnée je l'avoue
d'une dizaine de clopes,
je sais qu'c'est pas drôle
mais faut bien que je vive
de façon beaucoup moins morose,
tant de choses vous donnent la névrose
alors tant qu'à faire
je me choisis d'la rendre plus jolie,

de façon beaucoup moins morose,
tant de choses vous donnent la névrose
alors tant qu'à faire
je me choisis d'la rendre plus jolie.




Liste des 3 autres parodies répertoriées pour Quand j'étais chanteur de Michel Delpech :





Quelques parodies parmi prises au hasard :